S’attacher au vent et courants   Leave a comment

Poursuite de mon périple à Paris, pour y partager au fil des rencontres, l’accent d’Amérique.

ImAGE le voyage

Sur la mer de la vie, nos pensées et nos émotions représentent les courants et les vents. Pour nous porter réellement là où nous voudrons, pour passer les tempêtes, ou les ouragans qui nous déroutent, et faire notre voyage de vie, il ne faut pas s’attacher aux courants, ni au vent.

Nous devons prendre corps avec le vaisseau, et laisser passer les courants et le vent avec suffisamment de lâcher-prise pour qu’ils nous propulsent, même si nous devons louvoyer, au lieu de nous freiner.

Pour un vaisseau, les courants et le vent ne font pas partie de l’équipement de navigation ou du gréement.

Est-ce vraiment différent pour l’humain au regard de ses pensées et ses émotions?

Une pièce musicale de Jean-Luc Ponty – Mirage

COPYRIGHT – DROIT D’AUTEUR 2018 – Daniel Jean – Vous pouvez copier ce texte en indiquant la source dandanjean.wordpress.com, SVP ne pas modifier les textes et le contenu sans approbation, merci.

Publié 4 septembre 2018 par dandanjean dans Textes de mon cru

Tag(s) associé(s) : , , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :