La Nuit des chamans   Leave a comment

ImAGE Contaminé

Tes yeux sont des fenêtres, Luis, rien d’autre. Des fenêtres. L’œil véritable est dedans. Regarde avec l’œil du dedans.

– Est-ce qu’El Chura t’a circoncis?

– Circoncis ? Dieu du ciel ! Pourquoi l’aurait-il fait. Il s’est mis à rire. Il s’est empoigné l’entrejambe.

– Pas là. Et cognant son front de l’index:

– Ici!

J’étais trop déconcerté pour savoir répondre? Comment pouvait-on circoncire la tête ?

*

En chemin, je lui ai demandé ce que signifiait son histoire de circoncision mentale.

*

Il m’a dit :

– Tu vois, le monde, lui n’a pas de capuchon. Il capte tout du ciel, du soleil, des étoiles. Si ton crâne était circoncis, il pourrait accueillir mille choses qu’il ne peut percevoir parce qu’il est couvert, comme ton sifflet. Ton trou est tout petit et ce qui vient d’en haut a du mal à passer.

– Accueille tout, ne pense pas.

De ce jour-là, il n’a cessé de jouer à décapuchonner ma tête, d’agrandir une ouverture dans mon crâne, à petits coups.

*

Décapsule ton crâne.

*

N’espère rien de ta tête à petit trou. Celle-là ne voit rien, n’entend rien, elle est trop occupée à attendre des réponses, à exiger des preuves.

Luis Ansa dans La Nuit des chamans

Une pièce musicale d’Ana`Noheea Shamanic Earth Chant

Publié 2 décembre 2018 par dandanjean dans Pauses lectures

Tag(s) associé(s) : ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :