Petit voyage dans le monde des quanta

lemniscate-compressor-e1502189880537

La physique quantique repose sur un formalisme mathématique extrêmement puissant, mais qu’on ne peut transposer en des phrases appartenant à la langue commune. Il est donc déraisonnable, voire illicite, de vouloir la présenter sans équations.

*

Le changement de représentation auquel invite la physique quantique est si radical que le concept même de  » réel  » est vite devenu sujet à discussion : à l’échelle microscopique, la réalité des choses ne va plus sans dire, d’où les joutes terribles qui ont agité les cercles des physiciens pendant plusieurs générations, comme si l’esprit humain avait dû se battre pour appréhender le sens de ce qu’il avait lui-même construit.

*

Or la lumière a une action sur l’objet qu’elle éclaire, un peu comme le vent sur une voile. Cette action, qu’on appelle pression de radiation, est infime sur les objets macroscopiques, tels les ballons, les cailloux, ou même les grains de poussières. Mais, sur une particule, elle peut être gigantesque, au point d’envoyer ladite particule au diable Vauvert. D’où le dilemme : ou bien on éclaire la particule et on perturbe sa trajectoire, ou bien ne l’éclaire pas et on ne peut rien savoir de sa trajectoire.

Étienne Klein dans Petit voyage dans le monde des quanta

Une pièce musciale deKlaus Schulze Wahnfried – Drums ‘n’ Balls

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s