Alexandre Jollien et la solitude

La solitude existentielle est souvent pénible à vivre.  Avec l’interdépendance, on peut découvrir la voie du vivre ensemble et aimer dans sa différence. Une belle réflexion d’Alexandre Jollien.

Pharmacopée #20 : la solitude | Alexandre Jollien

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s