Les cycles de la présence

315964_10151573437968815_1622166308_n

Vivre pleinement demande de la présence. Pas seulement par le fait d’occuper une place et de se divertir. Vivre pleinement demande d’être et d’assumer.

Sans les moments de perte, sans les blessures qui racontent la douleur, sans la solitude qui taille l’épreuve du temps, sans les réminiscences de la peur, sans les silences de la mélancolie, il n’y aurait pas de présent savoureux.

Sans la beauté, sans la solitude attendue et réconfortante, sans l’expression de la liberté de la pensée, sans les plaisirs de la rencontre, sans la musique, sans la contemplation et sans ton amour, il n’y aurait qu’un présent sans saveur.

Au milieu du ressac des événements, ne reste pas à questionner la force du vent, la lourdeur de la vague ou l’érosion de ce sur quoi tu t’appuies, traverse l’expérience comme une partie prenante de ce qui est.

Une chanson de Gilles Vigneault interprétée par Louis-Jean Cormier – Pendant que

Les paroles sur http://www.cyberus.ca/~rg/ch_v009.htm

COPYRIGHT – DROIT D’AUTEUR 2019 – Daniel Jean – Vous pouvez copier ce texte en indiquant la source dandanjean.wordpress.com, SVP ne pas modifier les textes et le contenu sans approbation, merci.

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s