Sans amour, il n’y a pas de poésie dans la vie

« Chaque fois que tu es amoureux, tu es saisi d’une peur plus forte que la mort. C’est pourquoi l’amour a disparu du monde. Le phénomène d’un amour qui nous envahit est rare, très rare. Ce que tu appelles l’amour est juste une béquille: tu l’as inventée parce qu’il est tellement difficile de vivre sans amour. C’est difficile, parce que sans amour, la vie n’a aucun sens, elle est dénuée de signification.

Sans amour, la vie n’a pas de poésie. Sans amour, l’arbre existe, mais il ne fleurit jamais. Sans amour, tu ne peux pas danser, tu ne peux pas célébrer, tu ne peux pas être reconnaissant, tu ne peux pas prier. Sans amour, les temples ne sont que des maisons ordinaires ; avec l’amour, une maison ordinaire est transformée, transfigurée en temple. Sans amour tu n’es qu’une possibilité, un geste vide. Avec l’amour, tu deviens pour la première fois important. Avec l’amour, ton âme se réveille pour la première fois. L’ego se retire, mais l’âme se réveille…

Se tourner vers l’amour, c’est aller à l’abîme. On commence à vaciller, à se sentir mal à l’aise. Va sur les hauteurs de l’Himalaya et regardes en bas vers la vallée ; cette vallée c’est le néant. Quand tu regardes en bas la vallée de l’amour, une peur terrible te saisit. Tu es presque paralysé : tu ne peux pas t’échapper, tu ne peux pas sauter. Tu trembles simplement d’une peur infinie. Que faire? Reculer est impossible, car l’amour t’attire : l’amour en appelle à ta profondeur, l’amour en appelle à ton avenir, l’amour en appelle à ton potentiel ; l’amour te donne un aperçu de ce que tu peux être. Tu ne peux pas t’en échapper, et tu ne peux pas sauter, le coût en serait trop élevé. Tu devrais te laisser tomber, et tout ce que tu avais pensé être toi : ton image, ton passé, ton identité.

Mais je te le dis, c’est juste avant le saut que le coût à l’air trop élevé. Une fois que tu as sauté… alors tu sais que tout ce tu as abandonné n’est rien, et que ce que tu as atteint est infiniment précieux. Laisse-moi t’expliquer un paradoxe: l’amour exige que tu laisses tomber ce que tu n’as pas, et l’amour t’offre ce que tu as déjà. L’amour demande que tu te débarrasses de ce que tu n’as pas. »

OSHO – Sans amour, il n’y a pas de poésie dans la vie

4 réflexions sur “Sans amour, il n’y a pas de poésie dans la vie

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s