Impermanence

Nous voulons tellement vivre immortelles que nous occultons la réalité qui nous entoure. Cette illusion nous donne l’impression que nous avons du temps, que nous puissions prendre une pause de la vie et nous laisser-aller au non-être.

La réalité est impermanence. L’idée même de concevoir que les humains sont les mêmes depuis des générations est une fausseté. La vision de la permanence à travers le temps est une construction de l’esprit. Nous ne sommes pas une copie parfaite de nos ancêtres. Notre composition est légèrement différente, les bactéries ont changé, nos tissus, notre sang ont évolué. Nous n’existons pas en raison de la copie de l’ancien, mais grâce à la singularité de notre structure.

Même si le monde existe depuis la nuit des temps, à notre naissance, nous contemplons pour la première fois la vie, nous nous éveillons à un monde inconnu, nous découvrons des formes qui grouillent, une faune imprévisible et la diversité humaine.

Je pense, donc je suis… et je me conçois.

L’essence de tout passeur dans la vie se nourrit de l’interdépendance.

Une chanson de Fred Pellerin – De pères en fils

Les paroles sur https://www.songtexte.com/songtext/fred-pellerin/de-fils-en-peres-b484de6.html

COPYRIGHT – DROIT D’AUTEUR 2019 – Daniel Jean – Vous pouvez copier ce texte en indiquant la source dandanjean.wordpress.com, SVP ne pas modifier les textes et le contenu sans approbation, merci.

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s