Le Dérèglement du Monde

2495248559_1

Les problèmes ne peuvent être résolus que si on réfléchit globalement, comme si l’on était une vaste nation plurielle, tandis que nos structures politiques juridiques et mentales nous contraignent à réfléchir et à agir en fonction de nos intérêts spécifiques – ceux de nos États, de nos électeurs, de nos entreprises, de nos finances nationales. Tout gouvernement est amené à considérer que ce qui est bon pour lui est bon pour les autres. Et, même s’il a suffisamment de lucidité pour savoir que ce n’est pas toujours le cas, même s’il est persuadé que certains de ses politiques -protectionnisme, émission massive de monnaie, réglementations discriminatoires ou manipulations de devises aurait des retombées négatives sur le reste du monde, il fera tout de même ce qui lui convient pour tenter de sortir du marasme. La seule limite à l’égoïsme sacré des nations étant la nécessité d’éviter que le système entier s’effondre.

C’est là, en quelque sorte, un nouvel équilibre de la terreur qui s’instaure, notamment entre els chinois et les Américains – « si vous cherchez à me ruiner, je vous entraînerai dans ma chute ». Un jeu périlleux, qui laisse la planète à la merci d’un dérapage, et qui ne peut évidemment pas remplacer une solidarité véritable ».

*

Parce qu’il ne s’agit pas seulement de mettre en place un nouveau mode de fonctionnement économique et financier, un nouveau système de relations internationales, ni seulement de corriger quelques dérèglements manifestes. Il s’agit aussi de concevoir sans délai, et d’installer dans les esprits, une atout autre vision de la politique, de l’économie, du travail, de la consommation, de la science, de la technologie, du progrès, de l’identité, de la culture, de la religion, de l’Histoire; une vision enfin adulte de ce que nous sommes, de ce que sont les autres, et du sort de la planète qui nous est commune. En un mot, il nous faut « inventer » une conception du monde qui ne soit pas seulement la traduction moderne de nos préjugés ancestraux; et qui nous permette de conjurer la régression qui s’annonce.

Nous tous qui vivons en cet étrange début de siècle, nous avons le devoir – et, plus que toutes les générations précédentes, les moyens de contribuer à cette entreprise de sauvetage; avec sagesse, avec lucidité, mais également avec passion…

Amin Maalouf dans Le Dérèglement du Monde

Une pièce musicale de Dvořák: Symphony No. 9 From the New World

3 réflexions sur “Le Dérèglement du Monde

  1. Pingback: Le Dérèglement du Monde – Black Aryelle says…

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s