La première liberté

Albert Camus

Une conception juste et authentique d’un chemin de vie nous amène à maintenir un lien de cohérence étroit entre ce que l’on pense, ce que l’on dit et ce que l’on fait.

De même, un comportement juste et authentique dans notre quotidien fait en sorte que ce que nous vivons sera en lien avec ce que nous sommes, ce que nous projetons et ce que nous réalisons.

Pour que les relations avec les autres soient justes et authentiques, nous devons maintenir un sain équilibre en l’attention que l’on apporte, l’intention qui nous anime et ce qui se partage réellement.

Ainsi, si je fais de l’autre le prolongement de mes attentes, il n’y aura plus de saine relation, mais plutôt une prise de contrôle. La peur de perdre et la vanité viendront changer le cours de notre vie.

Ainsi, la première liberté et la plus difficile à maintenir, c’est cette capacité à être soi-même et à le demeurer, en étant suffisamment vigilant pour que le jeu de nos attentes ou de nos soumissions envers l’autre, viennent dessiner des voies d’évitement.

Une chanson de Daniel Bélanger – L’échec du matériel

Les paroles sur https://laboiteauxparoles.com/titre/70119/l-echec-du-materiel

COPYRIGHT – DROIT D’AUTEUR 2020 – Daniel Jean – Vous pouvez copier ce texte en indiquant la source dandanjean.wordpress.com, SVP ne pas modifier les textes et le contenu sans approbation, merci.

2 réflexions sur “La première liberté

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s