Itinéraire ma Ananda Moyi

Il en va en effet de l’amour comme de ces anciennes cités ensevelies : plus on creuse profond, plus on trouve de merveilles qui apparaissent au grand jour.

*

Elle formait ainsi un lien d’amour avec ceux qui étaient venus chercher refuge à ses pieds. Ce lien est souvent très puissant et devant lui les attractions mondaines se flétrissent une à une. Car cet amour pur et lumineux donne une joie qu’aucun plaisir du monde ne peut égaler.

*

C’est l’audace du cœur qui illumine la voie.

*

Il n’est pas de pouvoir au monde plus puissant que celui de l’amour.

*

Ce qui nous lie dans l’action, et par conséquent entretient le nœud de l’égoïté, est le désir d’obtenir un résultat, une récompense pour notre action. Il faudra donc essayer de faire notre travail sans désirer aucun fruit, aucune récompense, simplement pour la joie de faire un travail aussi parfait que possible. Au début, cela paraît difficile et aride, mais on s’aperçoit qu’on se met ainsi en harmonie avec le courant divin cosmique. Le fleuve du courant divin coule à travers nous sans effort et rend toute action parfaite. Cela demande une grande vigilance, car il faut savoir distinguer entre le grand courant et les remous de l’ego. Réussir cela donne une grande joie et une profonde paix intérieure.

Vijayananda dans Un Français dans l’Himalaya : Itinéraire avec ma Ananda Moyi

Une pièce musicale de Shanti Mantra – Ravi Shankar & George Harrison

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s