La transe avec Corine Sombrun

Reconnue par les chamanes de Mongolie comme l’une des leurs et initiée pendant plusieurs années aux rituels et techniques de transe, Corine Sombrun est à l’origine du premier protocole de recherche sur la transe chamanique mongole étudiée par les neurosciences. Elle collabore en effet depuis 2006 avec une équipe de chercheurs afin de comprendre l’influence de la transe sur le fonctionnement du cerveau. Quelles potentialités sur les capacités du cerveau ces recherches laissent entrevoir ? Cette technique ancestrale pourrait-elle nous permettre de favoriser la faculté d’auto-guérison de notre corps ?

La transe à l’étude des neurosciences – Corine Sombrun

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s