Je te souhaite

Je souhaite d’abord que tu aimes et,

qu’еn aimant, tu sois aussi aimé.

Et que, ceux qui ne t’aiment pas, tu les oublies

et qu’après avoir oublié, tu ne gardes pas de rancunes.

Je te souhaite de continuer à aimer sans désespérer.

Je souhaite aussi que même si tes amis

sont mauvais et inconséquents,

toi, tu restes toujours vaillant et fidèle.

Et qu’il en existe au moins l’un deux

en qui tu peux avoir confiance, sans douter.

Et parce que la vie est telle,

je souhaite aussi que tu aies des ennemis.

Plusieurs ou même un seul, dans la mesure exacte pour que,

parfois, tu puisses apprendre la tolérance

et qu’entre ceux-ci, il en existe au moins un qui soit juste,

pour que tu ne te sentes pas trop sûr.

Je souhaite de plus que tu sois utile, mais pas irremplaçable.

Et que dans les moments mauvais,

quand plus rien ne va

ton utilité te pousse et t’encourage à continuer

Je souhaite également que tu sois tolérant ;

Non pas, avec ceux qui se trompent un peu,

parce que cela est facile,

mais avec ceux qui se trompent beaucoup et irrémédiablement,

et qu’en utilisant cette tolérance,

tu serves d’un exemple aux autres.

Je te souhaite aussi qu’en étant jeune

tu ne mûrisses pas trop vite,

et que déjà mûr,

tu n’insistes pas pour rajeunir,

et qu’en étant vieux tu ne t’envahisses pas de désespoir.

parce que, chaque âge a son plaisir et sa douleur

Je ne souhaite pas que tu sois triste, Oh, Non !

Non, pas toute l’année mais que tu connaisses

la tristesse un seul jour seulement !

afin que tu apprécies

que le rire retrouvé est bon, et meilleur

qu’un rire habituel fade, constant et malsain.

Je souhaite aussi que tu plantes une graine,

une minuscule graine,

et que tu l’accompagnes dans sa croissance,

pour que tu découvres de combien de vie un arbre est fait.

Je souhaite, de plus, que tu aies un peu d’argent,

juste pour le nécessaire et le pratique

et qu’au moins une fois par année tu réfléchisses

a cet argent et que tu te dises : « Cela est le mien », je l’ai bien gagné

seulement pour que ce soit clair à savoir :

qui est le maître de qui.

Je te souhaite aussi que tu gardes le plus longtemps possible

ceux que tu aimes

et que, s’ils partent, tu puisses pleurer sans te lamenter

et souffrir sans te sentir coupable.

Je souhaite enfin

qu’en étant un homme, tu aies une brave femme,

et qu’en étant femme, tu aies un brave homme

demain, le lendemain, et encore le sur lendemain,

et que quand même, vous serez épuisés

vous restiez souriants, toujours amoureux comme au premier jour !!

Si toutes ces choses arrivent à se passer pour toi.

alors, je n’aurai plus rien à te souhaiter !

Traduction du poème original « Os Votos » » de l’auteur brésilien Sergio Jockymann, publié en 1980 dans le journal « El Jornal Folha da Tarde »

Une pièce musicale de Stevie Wonder – I Wish

Les paroles en français sur https://www.lacoccinelle.net/262224-stevie-wonder-i-wish.html

2 réflexions au sujet de « Je te souhaite »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s