Changement de paradigme

La crise

Le système économique contemporain n’est pas éthique et la crise économique est systémique. Les équilibres sociaux et environnementaux du monde et la dignité humaine sont mis à mal par la logique financière, sur une échelle sans précédent. L’incohérence et l’iniquité du système sont reconnues mais les ressorts économiques modernes ont pris en otage le devenir de l’humanité. Notre société de surconsommation, productiviste et financière, vampirise les hommes, uniformise les cultures et brûle la planète.

L’origine de la crise

Les causes de cette situation sont dans l’esprit des hommes, c’est-à-dire en chacun de nous et nous sommes conditionnés par ce système dominé par l’aveuglement, la peur et surtout l’avidité. Une avidité sans borne qui, comme toutes les passions humaines dévastatrices, doit être régulée.

La fin de la crise : une éthique de la vie

L’harmonie des sociétés humaines est fondée sur l’éthique universelle, résumée dans la règle d’or : «ne fais pas à autrui ce que tu ne souhaiterais pas qu’il te soit fait».

Les remèdes à la crise : un enjeu personnel et collectif

Aujourd’hui, les aspirations à une alternative altruiste et intelligente s’élèvent de toute part. De multiples initiatives concrètes se mettent en place dans la société civile, les entreprises et les organisations, afin de construire un nouveau modèle de civilisation écologique et solidaire.

Un grand nombre de personnes cherchent à agir dans les entreprises et les organisations pour transformer les tendances destructrices des compétitions individuelles et collectives provoquées par la fascination du profit à court terme. Comment ces personnes peuvent-elles agir avec plus de force et d’efficacité ?

Faut-il quitter les entreprises traditionnelles pour se réfugier dans des formes alternatives d’organisation, là où les finalités sont plus en phase avec le bonheur recherché ou faut-il au contraire persister, agir et activer les nécessaires transformations ?

Il s’agit d’envisager ensemble les remèdes à la crise qui soient applicables à tous les niveaux : individuel, collectif, local et global.

Edgar Morin, Pierre Rabhi, Denys Rinpoché, Annie Pech, Collectif dans Une vision spirituelle de la crise économique

Une pièce musicale Higher Ground | Jouer pour le changement | Chanson autour du monde

Les paroles en français sur https://greatsong.net/TRADUCTION-STEVIE-WONDER,HIGHER-GROUND,4171.html

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s