Sans opinion

image-matin

Il y a tant à découvrir, chaque jour j’apprends et je me plais à penser qu’il y a tellement d’instants de purs plaisirs devant moi.

Il y a tant de livres à découvrir, tant d’histoires merveilleuses à parcourir, demain qui sait dans quel pays imaginaire je vais poser mon regard.

Il y a tant de rencontres à faire, tant de gens merveilleux, dont le parcours est inspirant et qui illustrent de façon toute simple la force de l’exemple et de la bienveillance.

C’est pourquoi je m’entraîne à garder l’esprit ouvert, je fuis cette manie de vouloir émettre une opinion sur tout, et du coup, je n’ai plus de temps à rechercher la vérité, cette parole ou cette théorie qui définit toute chose.

Quelle belle expérience que de se laisser surprendre, de se laisser re-connaître et de le partager simplement!

Une chanson de BEYRIES – The Pursuit Of Happiness

COPYRIGHT – DROIT D’AUTEUR 2019 – Daniel Jean – Vous pouvez copier ce texte en indiquant la source dandanjean.wordpress.com, SVP ne pas modifier les textes et le contenu sans approbation, merci.

Les points de vue

145_photo_4.jpg

Il nous arrive si souvent de nous opposer au point de vue de l’autre, à son opinion. Et pourtant…

Nos façons de voir nous ramènent à notre bagage acquis. Les yeux peuvent percevoir que ce que le cerveau est prêt à décoder.

Ainsi, nous nous opposons à l’autre en étant persuadé que nous sommes dans le vrai et que nécessairement l’autre est tors.

Parfois, j’ai l’impression que lors de nos échanges, nous oublions que nous avons eu un parcours différent, et que cette vérité qui nous oppose n’est rien d’autre qu’une perspective différente pour l’apprécier. Imaginez un grand carrefour avec des rues qui viennent s’y fondre, avec une grande statue en son centre. Selon la rue empruntée, la représentation de la statue sera différente.

Même en tentant de justifier nos points de vue par un argumentaire impeccable et objectif à nos yeux, nous ne réussirons pas à convaincre l’autre qui ne voit pas la même chose. Et même si nous réussissons à faire le tour de la statue pour en avoir une représentation complète, il y aura toujours un interlocuteur qui n’aura pas les mêmes référents pour apprécier.

La personne qui apprend à écouter au lieu de s’opposer au point de vue de l’autre enrichit sa représentation du monde.  Apprendre est plus important que de rendre captive sa propre vérité.

Une chanson de Jean-Pierre Ferland interprété par Bruno Pelletier – Un peu plus haut, un peu plus loin

COPYRIGHT – DROIT D’AUTEUR 2018 – Daniel Jean – Vous pouvez copier ce texte en indiquant la source dandanjean.wordpress.com, SVP ne pas modifier les textes et le contenu sans approbation, merci.