Ryôkan

C’est dans la partie blanche de l’éventail

Là où rien n’est inscrit

Que gît le véritable sens

Les touches de rouge, de vert n’ont pas de signification

Là où rien n’est dessiné, tout est révélé

La fleur, la lune, et même une magnifique demeure.

*

Quand l’on dit des paroles d’amour en présence d’êtres vivants, ce qui est le plus important, c’est de laisser surgir les mots d’amour qui se sont réfléchis au fond d’un cœur de compassion, vaste et généreux.

Les paroles d’amour peuvent augmenter si l’on aime les prononcer. Alors surgiront des mots d’amour inattendus et inconnus de nous.

*

À l’ombre des arbres

De la montagne Kugami

Dans cette cabane

Je voudrais atteindre le grand âge.

Les oiseaux, les animaux sauvages

et les insectes, tous, par leurs chants,

rendent grâce et moi,

je peux écouter leurs prières.

*

Quand tout près du temple

Dans la forêt printanière

Je joue à la balle avec les enfants

Je souhaiterais

Que jamais de ce jour

Ne survienne la nuit.

Ryōkan Taigu dans Contes Zen : Ryôkan, le moine au cœur d’enfant

Unepièce musicale de Eric Aron – Jati