Cap-Tourmente   Leave a comment

Cap

Elle a marché pendant des heures dans la forêt, elle avait besoin de faire le vide. Elle devait faire le point, et se reconnecter à elle-même.

Elle était maintenant au haut d’une falaise, et elle voyait le fleuve s’étendre sous le Cap-Tourmente. Elle avait l’impression que la tombée du jour prenait un temps fou, comme si ses tourments empêchaient la nuit de se détendre sur le fleuve et la terre.

Le silence avait cette voix familière qui recherche la paix.

Elle était en train de puiser l’énergie nécessaire pour qu’à son retour à la maison, elle puisse prendre son tourment et le magnifier et créer une autre œuvre. Pour beaucoup de lecteurs, ce serait un bon livre, mais pour elle, c’est un signe de santé qu’elle vit et la démonstration que le tourment n’a pas prit possession de sa vie. Avec modestie, elle retourna à la maison.

Une chanson de Francis CABREL – Je rêve

COPYRIGHT – DROIT D’AUTEUR – Daniel Jean – Si vous voulez copier ce texte merci d’indiquer la source dandanjean.wordpress.com, ne pas couper ou modifier les textes et le contenu merci

Publié 7 mai 2017 par dandanjean dans Réflexion

Tag(s) associé(s) : , , , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :