Le progrès!   Leave a comment

Créateur d'histoires

Le monde est en perpétuel changement, rien n’est stable. Et pourtant, nous parlons de progrès. Puisque tout est changement, le progrès est-il l’expression de nos attentes et de nos perceptions? La notion de progrès désigne l’action d’avancer, elle indique une croissance. C’est lorsque nous lui accolons le sens normatif d’amélioration que les choses se compliquent. Est-ce une amélioration qu’une maladie ou un feu progresse?

Le progrès au sens d’amélioration est une représentation de notre esprit qui s’appuie sur une perception positive de la transformation du monde qui nous entoure par des rêves concrétisés de créateurs que nous apprécions.

Chaque matin, nous retournons au monde extérieur qui est en changement, et, ce qui constitue un progrès aux yeux de l’un, par exemple, une nouvelle application pour notre tablette, n’est pour un autre qu’un changement sans importance.

Il y a progrès, au sens d’amélioration, pour celui qui voit se réaliser un pas de plus dans la bonne direction, vers ce sens ou cette représentation du monde attendue.

Peu importe la position de tout un chacun, le monde se transforme, il change, suite à la contribution de chaque geste de chaque personne. Quand une majorité de personnes d’une région soutiennent l’exploitation sans réserve des ressources de la terre dans un secteur particulier, par exemple la coupe d’arbres, le changement est rapide et évident. Est-ce un progrès? Tout dépendant du point de vue. Mais, la ressource de la terre sera tarie.

Il n’y a pas de geste inutile, il n’y a pas d’acte en vain, car au total, à la fin de la journée, c’est le cumul, quel qu’il soit, qui continuera la transformation dans un sens ou un autre.

Puisque tout bouge, et bougera encore, chacun de nous porte en lui l’effet papillon qui peut insuffler le partage de la meilleure part de soi, qu’elle soit le fruit d’un geste qui préserve notre environnement, de compassion envers autrui ou d’une présence consciente.

Une chanson du collectif Rapide S.O.S – Si chacun

De nombreux artistes québécois s’étaient réunis autour d’une chanson pour venir en aide aux victimes des inondations au Saguenay Lac-St-Jean en juillet 1996.

Les paroles sont de Jacques Thivierge et la musique de Gaston Rochon.

Si chacun

{Refrain :}

Ma sœur, mon frère, mon ami

La main qui nous prend quelque chose

Demain fera pousser des roses

Sans nous demander notre avis

Ma sœur, mon frère, mon ami

Le cœur est un outil sans âge

Qui peut remettre son ouvrage

Sur les cent métiers de la vie

Si chacun frotte son caillou

Nous verrons briller la montagne

Jusqu’à ce sommet de cocagne

Invisible au dehors de nous

Si chacun donne un tour de clé

Aux quatre coins de sa charpente

Nous garderons la vie vivante

Pour la prochaine éternité

{au Refrain}

Si chacun compose un jardin

A sa manière, à son image

Nous referons le paysage

Comme un pas qui fait son chemin

Si chacun parie une fleur

Sur la richesse des décombres

Par un jour de lumière et d’ombre

Nous renaîtrons à la couleur

{au Refrain}

Si chacun connaît l’enfant

Qui joue à l’homme et à la femme

Nous désamorcerons le drame

En apprenant le nom du vent

Si chacun fait de chaque jour

Son but, son défi, sa conquête

Nous garderons cette planète

Enceinte de joie et d’amour

{au Refrain}

 

COPYRIGHT – DROIT D’AUTEUR – Daniel Jean – Si vous voulez copier ce texte merci d’indiquer la source dandanjean.wordpress.com, ne pas couper ou modifier les textes et le contenu merci

Publié 24 août 2017 par dandanjean dans Textes de mon cru

Tag(s) associé(s) : , , , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :