L’homme qui ne pensait qu’en bronze   Leave a comment

joie-de-vivre_02.png

Statut Joie de vivre de David Varnau

Il y avait un homme qui ne pouvait penser qu’en bronze. Et cet homme, un jour, eut une idée, l’idée de la joie, de la joie qui habite l’instant. Et il sentit qu’il lui fallait la dire. Mais dans le monde tout entier il ne restait plus un seul morceau de bronze; car les hommes avaient tout employé. Et cet homme sentit qu’il deviendrait fou, s’il ne disait pas son idée.

Et il songeait à un morceau de bronze, sur la tombe de sa femme, à une statue qu’il avait faite pour orner la tombe de sa femme, de la seule femme qu’il eût aimée; c’était la statue de la tristesse, de la tristesse qui habite la vie. Et l’homme sentit qu’il devenait fou s’il ne disait pas son idée.

Alors il prit cette statue de la tristesse, de la tristesse qui habite la vie; il la brisa; il la fondit, et il en fit la statue de la joie, de la joie qui n’habite que dans l’instant.

Dans Oscar Wilde d’André Gide

 

Une pièce de Chopin – Joie de vivre

Publié 5 octobre 2017 par dandanjean dans Pauses lectures

Tag(s) associé(s) : , , , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :