Perfection du don   Leave a comment

 

ImAGE envol papillon

Et, finalement, soi, qu’est-ce que l’on aura accompli ? Qu’est-ce qui aura fait sens ? Avoir mis au monde des enfants, les avoir accompagnés, avoir planté quelques arbres, construit une maison, écrit quelques livres. Ce sont des choses qui importent, il est vrai, mais il me semble qu’il n’y a d’accomplissement que dans le don, et je me sens encore si loin de ce don.

Le mot « pardon » vient du latin per-donare, la « perfection du don ». Peut-être n’y a-t-il pas de plus grand don à autrui que ce pardon à soi-même. Se pardonner de s’être laissé blesser ; d’avoir blessé à son tour ; et de ce que nos existences honorent si peu l’infini des royaumes qu’elles contiennent.

Ce n’est pas que la vie n’ait désormais aucun sens, c’est qu’elle n’a plus aucun sens connu. Qu’est-ce qui compte ?

Dignité, manifestation, élévation.

Extrait de Lorette de Laurence Nobécourt

Une chanson de Zaz – La lessive

C’est la beauté sans mot qui transforme un instant A genoux dans la glace et sans faire ce qui doit Je tiens en moi le chaud, la saveur du présent De ces moments de grâce qui fut vous qui fut moi

Publié 12 octobre 2017 par dandanjean dans Pauses lectures

Tag(s) associé(s) : , , , , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :