Se lever différemment   Leave a comment

Ce matin,

j’ai regardé le lever de vie

tel un accueil serein.

Je me suis soulevé

dans ce mouvement.

Je n’ai pas eu l’intention

de prendre la route,

de parcourir un chemin

de bouger pour passer

à autre chose.

J’avais juste eu besoin de sentir

le mouvement de mes pas,

ceux qui me font avancer

pour renouer avec la voie

qui donne le sens à toute route

à tous les chemins empruntés.

Cette voie n’est pas devant soi.

Elle est par soi,

Invisible à celui qui la cherche,

car il ne verra qu’un simple tracé,

visible à la personne qui se fond en elle.

La beauté du monde apparaît

à celui qui n’a plus besoin de voir,

qui est capable d’en faire l’expérience

de le vivre,

et qui ressent par le corps de la terre

l’impermanence de sa présence consciente.

Une chanson de Hildegard von Bingen  iterprétée par Anonymous 4 – Invocation

COPYRIGHT – DROIT D’AUTEUR – Daniel Jean – Vous pouvez copier ce texte en indiquant la source dandanjean.wordpress.com, SVP ne pas couper ou modifier les textes et le contenu sans mon approbation, merci.

 

Publié 5 novembre 2017 par dandanjean dans Textes de mon cru

Tag(s) associé(s) : , , , , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :