Infaillibilité et condition humaine   Leave a comment

SIMPLICITÉ-DU-CŒUR

On attendait d’elle qu’elle soit bonne, qu’elle devienne infaillible. Toute son éducation était basée sur cette approche de perfection du développement humain.

Elle luttait fort pour s’y approcher, pour ne pas décevoir, pour devenir la perfection attendue.

Parfois, elle avait un doute. Elle avait l’intime conviction qu’elle n’était pas parfaite et doutait d’atteindre cet état un jour.

À regarder les autres autour d’elle, elle ne voyait pas la perfection, mais ce don d’illusionniste. Certaines personnes réussissaient par leurs propos, parfois par leurs images déposées sur les réseaux sociaux, à donner cette impression de perfection, de bonheur. Mais, elle savait au fond d’elle qu’il s’agissait de soubresaut d’égo. D’histoires de fanfaron.

D’un autre côté, elle ne pouvait pas souhaiter que sa vie soit une longue série d’échecs, du déplaisir, ou une perte de sens. Elle avait du plaisir à réaliser des choses qu’elle imaginait et dont elle excellait.

Elle était prise au piège entre l’infaillibilité attendue et la connaissance de ses limites et de ses contraintes. Son estime de soi en était affectée.

Et pourtant, comme toute chose dans la vie, rien ne demeure trop longtemps dans un état stable. Tout change.

Elle a découvert l’amour à la croisée d’un chemin de la vie et cette rencontre fut une grande élévation.

Elle donnait de son temps de sa présence et elle faisait tout pour rendre la vie lumineuse, sans se soucier si tout était parfait. Elle suivait avant tout l’élan de son cœur. Elle apprit à donner, et aussi à découvrir qu’une personne pouvait aimer elle aussi à donner juste pour elle. Et elle apprit à recevoir.

Elle ne ressentait pas le besoin de prouver aux autres qu’elle était capable d’aimer, et d’être aimé. Au contraire, elle accueillait cet amour comme une belle expérience de la vie. Elle avait beaucoup plus le désir d’être enveloppée de silence que d’agiter son environnement vainement à ce sujet.

On dit souvent que les gens heureux n’ont pas d’histoire, et ce n’est pas tout à fait vrai. Ils ont une histoire, leur histoire singulière, mais elle n’est pas conçue pour épater un public. Son histoire lui permettait de se relier avec un petit groupe d’humains privilégiés.

Je l’ai croisé l’autre jour, elle m’a beaucoup inspiré. En discutant, elle m’a fait comprendre que la vie est une aventure, une exploration continuelle à travers des réussites, des épreuves, des erreurs, des moments d’extase et des apprentissages. Elle émanait une énergie sereine d’amour. C’est cette vision joyeuse que nous avons partagée.

En repartant vers chez moi, il m’est resté cette vision que nous sommes juste, nous sommes parfaitement imparfaits et c’est ce trésor de simplicité qu’il nous faut préserver.

Une chanson d’Edgar Bori – L’Étoile du nord

Les paroles sur http://christianeloubier.com/article-l-etoile-du-nord-104227765.html

COPYRIGHT – DROIT D’AUTEUR 2018 – Daniel Jean – Vous pouvez copier ce texte en indiquant la source dandanjean.wordpress.com, SVP ne pas modifier les textes et le contenu sans approbation, merci.

Publié 14 août 2018 par dandanjean dans Contes, Textes de mon cru

Tag(s) associé(s) : , , , , , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :