Le charlatan, le tartuffe ou l’imposteur

ImAGE Paix verte

Beaucoup ont compris que le corps, tout comme l’esprit d’ailleurs, ont besoin d’être en mouvement, de se développer pour être en santé. C’est souvent ce qui nous pousse à chercher la bonne méthode, la bonne approche, pour nous entraîner. Nous lisons et nous consultons pour trouver. Dans cette quête, nous sommes souvent attirés par la forme. Je pense, entre autres à l’habillement rattaché à une activité ou les rituels.  La forme n’est pas le fond, mais elle joue un rôle important en termes d’identification.

Nous sommes des êtres sociaux qui ont besoin des autres pour vivre, pour apprendre, et pour subvenir à nos besoins. Tout citadin dépend des gens de la campagne et vice-versa. Nous nous tournons vers les autres pour apprécier ce dont nous avons besoin, ou ce qu’une réponse peut nous apporter. Comment se développer soi-même, et quoi développer au juste?

Au fil des rencontres, au fil des échanges, au fil des lectures, il y a des sujets qui s’imposent, et de ce lot, des questions qui disparaissent suite à des réponses.

Bien sûr, sur le chemin, on rencontre des dissuasifs, des satisfaits d’eux-mêmes, des grands parleurs, des cœurs brisés, des impatients, des tartuffes, des imposteurs et des charlatans.

Bien que toutes les réponses sont présentes autour de nous, comment identifier celles qui correspondent à ce que nous cherchons réellement? Comment contourner le charlatanisme éhonté, basé sur l’exploitation de l’autre et nourrissant ce désir de se faire une vie facile en mystifiant les gens crédules?

Je me méfie des kits de réponses toutes faites dont l’utilisateur n’a plus qu’à suivre le mode d’emploi ou d’appliquer la recette. Trop souvent, j’ai vu des kits faits pour l’usage de tous, mais inadapté pour les particularités de chaque individu.  Je me méfie des personnes qui achètent et marchandent mon ignorance.

Souvent, l’entraînement le plus utile n’implique pas obligatoirement un changement d’activités et un équipement complexe. Il s’insère aisément dans le rythme de vie quotidienne et offre une capacité d’ouverture à davantage de possibilités nous amenant à être plus motivés et courageux que la journée précédente.

Comment passer de l’apprentissage permettant de reproduire une recette standard à cette belle capacité créatrice de faire le repas qu’il nous faut et qui répondra à nos besoins? Certainement pas en faisant toujours la même chose. Certainement en refusant de sortir de sa zone de confort. Certainement pas en refusant de vivre des échecs.

Le charlatan, le tartuffe ou l’imposteur, c’est selon votre conception, va tout faire pour vous maintenir dans la phase d’apprentissage, vous amener à éviter de prendre des risques et vous promettre de vaincre l’échec, il va étirer les techniques et la sauce, car il veut votre bien, et il fera tout pour l’avoir.

Toutefois, c’est sans intérêt pour qui s’entraîne à être soi-même.

Une chanson de Luc De Larochellière – Sauvez mon âme

Les paroles sur https://genius.com/Luc-de-larochelliere-sauvez-mon-ame-lyrics

COPYRIGHT – DROIT D’AUTEUR 2019 – Daniel Jean – Vous pouvez copier ce texte en indiquant la source dandanjean.wordpress.com, SVP ne pas modifier les textes et le contenu sans approbation, merci.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s