Rencontre avec des hommes remarquables

gurdjeff-1-1090x614

Vivant depuis quinze ans déjà en Occident sans interruption, en relation constante avec des gens de toutes nationalités, j’en suis venu à la conclusion qu’ici on ne sait pas et on ne s’imagine même pas ce que c’est que l’Asie.

La plupart des gens, en Europe et en Amérique, se représentent l’Asie comme un continent de grandeur indéterminée, aux confins de l’Europe, habité par des peuplades vivant à l’état sauvage, ou dans le meilleur des cas demi-sauvage, qui ont échoué là par hasard.

L’idée qu’ils se font de son étendue est des plus vagues. Ils compareraient facilement ces territoires aux pays européens, et ne soupçonnent même pas que le continent d’Asie est si vaste qu’il pourrait contenir plusieurs Europes, et qu’il abrite d’importantes communautés dont non seulement les Européens mais les Asiatiques eux-mêmes n’ont jamais entendu parler.

En outre, ces « peuplades sauvages » ont atteint depuis longtemps déjà, en matière de médecine, d’astrologie et de sciences naturelles, sans sophistications ni explications hypothétiques, un degré de perfectionnement auquel la civilisation européenne ne parviendra peut-être que dans plusieurs centaines d’années.

Georges Gurdjieff dans Rencontre avec des hommes remarquables

Une pièce musicale d’Armand Amar – La Genèse

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s