Le reflet et la vision

Visage eau

Il marchait dans la forêt non loin de chez lui d’un pas lent, la journée était calme et belle. Le soleil était chaud et lumineux et ses rayons projetaient une joie à regarder. Comme à son habitude, il s’était arrêté au bord du lac. Encore une fois, il avait découvert que même les gestes répétitifs n’étaient pas anodins, car ils finissaient toujours par dévoiler un autre aspect de la réalité.

Ce matin-là, il s’était penché vers le lac pour s’abreuver, et il a vu son reflet, puis en surexposition la profondeur de l’eau. Comme un refrain qui s’enlace aux neurones et qui habite tout l’espace auditif, le reflet du lac avait rempli son cerveau et il avait changé sa représentation qu’il se faisait de lui.

Il fixait le reflet de son visage et, grâce au léger mouvement de l’eau entrainant un jeu subtile de la lumière, par la profondeur du reflet et par le son de l’image, il prenait la mesure permettant de se découvrir dans une nature profonde. Il se voyait dans plus grand.

Puis, en revenant à la maison, il a été saisi par d’autres constats. S’il est vrai que nous recherchons des bribes de notre propre reflet tout au long de notre vie par le regard des autres, d’abord dans celui de nos parents, puis de nos amis et de nos amours, quel doux impact se voir directement? Dans notre intimité, nous recherchons la profondeur de ces reflets lors de la complicité des présents magiques où deux regards parallèles se renvoient mutuellement des images. Est-ce qu’après avoir réfléchit que commence la vraie aventure?

Il comprenait l’importance de viser l’harmonie et la profondeur dans les eaux du vivre ensemble afin de mieux voir le contenu des différentes subtilités que projettent les reflets. Il envisageait la possibilité de devenir plus qu’un projecteur d’images, mais l’essence profonde afin de rendre les nouveaux horizons possibles.

Une présence à l’autre, par amour, qui ne vise pas à prendre ou à durer. Une présence qui accueille une représentation du monde avec cœur et compassion, une vision différente et libérée des attaches que sont les attentes.

Ainsi, se dit-il, à la fin du jour, comme au terme des parcours de vies, quand bien même que ces doux reflets se seraient évanouis, cette nouvelle vision laisserait imprimer dans l’esprit des âmes sœurs plus qu’un beau souvenir. Elle laisserait imprimer la plus belle part de la vie.

Une chanson de Leonard Cohen interprétée avec Sharon Robinson ~ Here It Is

Les paroles sur https://greatsong.net/TRADUCTION-LEONARD-COHEN,HERE-IT-IS,54438.html

COPYRIGHT – DROIT D’AUTEUR 2019 – Daniel Jean – Vous pouvez copier ce texte en indiquant la source dandanjean.wordpress.com, SVP ne pas modifier les textes et le contenu sans approbation, merci.

2 réflexions sur “Le reflet et la vision

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s