L’emportement

modification

 

Nous avons tous déjà fait l’expérience de vivre un premier amour qui transforme notre vie. Nous étions en train de vaquer à nos occupations, tout allait bien, mais sans plus. Puis, arrive cet événement où nous rencontrons notre premier emportement et alors là, tout change. Le temps n’est plus le même, il n’y en a jamais assez, le monde devient un lieu où les sons sont plus beaux, les couleurs magnifiques, les saveurs succulentes et tout est magnifié.

Nos parents ou nos amis savent bien qu’en réalité, rien n’a changé. L’amour a suscité cet emportement hors de soi qui a changé notre représentation du monde. Nous avons l’impression que nous n’avons plus besoin de penser, tout vient à point. Nous sommes capables de voir le soleil même s’il est caché derrière les nuages. L’emportement embellit tout.

Inversement, lorsque cet amour disparaît, le retour nous fait voir la vie sous un jour terne et sans intérêt. Alors, on souhaiterait ne plus penser, ne plus être juste soi.

L’emportement nous fait vivre des instants d’ivresse et des moments difficiles. On pourrait en arriver à croire que pour trouver du goût à la vie, nous devons rechercher un élément capable de tout transformer en nous, nous emportant ailleurs.

Pour certains, ce sera l’exploration de l’art, d’autres une quête spirituelle ou philosophique, d’autres le travail, d’autres la drogue ou l’alcool, d’autres les aventures sans lendemain et vous seriez amplement capable de compléter cette liste.

Nous devons parfois parcourir beaucoup de chemins, emprunter beaucoup de voies de passage avant de retrouver ce qui est en nous. Alors nous pouvons transcender ce désir de s’emporter et de fuir, pour s’ancrer dans la gratitude de l’instant et réaliser notre propre nature avec ses innombrables éveils à la vie.

Une chanson de Louis Jean Cormier – Traverser les travaux

Les paroles sur https://genius.com/Louis-jean-cormier-traverser-les-travaux-lyrics

COPYRIGHT – DROIT D’AUTEUR 2019 – Daniel Jean – Vous pouvez copier ce texte en indiquant la source dandanjean.wordpress.com, SVP ne pas modifier les textes et le contenu sans approbation, merci.

 

3 réflexions sur “L’emportement

  1. Me permettré-je cette petite complémentarité ? Il est vrai que nous sommes parfois traversés par ce que vous nommez l’emportement (élan), suscité par l’extérieur, sans doute, jusqu’à ce que l’on apprenne finalement que cela est en nous et ce inconditionnellement. Même dans les moments les plus douloureux, l’on peut éprouver cette sublimité jaillissante, lumineuse, sans raison d’être, balayant tout ce qui est sombre sans que nous n’ayons aucune emprise là-dessus. Il s’agit du pouvoir de la lumière, de l’amour. Néanmoins, vous dites juste : être présent et laisser cette paix nous envelopper dans l’instant, nous dire toute la chaleur… C’est magnifique !

    Merci

    Aimé par 2 personnes

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s