T’ai-je jamais aimée…

Une chanson qui est une sorte de plaidoyer lucide au regard de notre incapacité à répondre à toutes les attentes de la personne que l’on aime.

T’ai-je jamais aimée

Et t’ai-je désirée

T’aurai-je affrontée

Y ai-je seulement pensé

T’ai-je jamais quittée

En étais-je capable

Ne sommes-nous pas penchés

Sur cette vieille table

T’ai-je jamais aimée…

Était-ce décidé

Était-ce terminé

Et pleut-il toujours en

Novembre dernier

Fleurissent les citronniers

Flétrissent les amandiers

Étais-je vraiment fait

Pour t’aimer à jamais

Était-ce décidé

Était-ce terminé

Et pleut-il toujours en

Novembre dernier

Fleurissent les citronniers

Flétrissent les amandiers

C’est le printemps, l’été

Et l’hiver à jamais

T’ai-je jamais aimée

Faut-il s’en inquiéter

T’aurais-je affrontée

Réponds si ça plait

T’ai-je jamais quittée

En étais-je capable

Ne sommes-nous pas penchés

Sur cette vieille table

T’ai-je jamais aimée…

(Traduction – Adaptation : Polyphrène)

Leonard Cohen – Did I Ever Love You

 

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s