Art de la frugalité et de la volupté

uplands_the

En matière d’alimentation, plus que dans d’autres domaines, il n’est pas très compliqué de retrouver les règles du bon sens : manger moins, ne consommer que des produits de qualité, cuisiner soi-même, prendre du temps et du plaisir à manger et, surtout, ne pas accorder à ces activités plus d’importance qu’elles n’en ont, en réalité.

*

C’est en ne mangeant que lorsqu’on a faim, et juste assez pour calmer cette faim qu’on peut trouver un équilibre. Mais, pour cela, encore faut-il ramener son estomac à sa taille normale et lui réapprendre à ressentir la faim et la satiété. Laisser au corps le temps de réclamer !

*

Une vingtaine de minutes passées à mastiquer, ingurgiter, sont nécessaires afin que le cerveau envoie au corps le signal que celui-ci est rassasié. Afin de manger le moins possible pendant ces vingt minutes, l’astuce est de prendre de petites bouchées et de mâcher avec insistance (d’où l’importance de la nourriture « solide »).

*

Aucun médecin ne peut réfuter le fait que c’est une alimentation variée et complète qui rétablit l’équilibre psychologique et physique.

*

La taille naturelle de l’estomac correspond à peu près à celle de notre poing.

*

Trop de contrôle aboutit à des excès. Or c’est à un rééquilibrage progressif qu’il faut procéder. Seule la souplesse, tel le bambou dans le vent, ne se brise jamais. La notion du « tout ou rien » est un comportement rigide, d’une fragilité dangereuse.

*

L’eau est la boisson la plus saine et la plus naturelle sur terre. C’est, après l’air, un élément vital. Aucun nectar, même le plus luxueux, n’égale sa valeur. C’est elle et elle seule que nous devrions boire quand nous avons soif.

*

Le thé, le café contiennent de la caféine et, contrairement à ce que l’on pense, ces substances utilisent l’eau du corps, le desséchant. Lorsque vous buvez de l’alcool, du café, du thé, assurez-vous de boire au moins la même quantité d’eau.

*

Pour manger beau, bon et sain et en faire un style de vie, il faut enrayer la monotonie et la morosité.

*

Profiter des énergies de la nature, des arts, de l’amour, pour fortifier votre corps, votre esprit et votre cœur.

*

Restaurez vos forces au fur et à mesure que vous les dépensez, avivez vos capacités, aiguisez vos sens en épurant votre être physique de toutes ses lourdeurs et ses toxines.

Dominique Loreau dans L’art de la frugalité et de la volupté

Une pièce musicale avec Claude Bolling · Vincent Cordelette · Pierre-Yves Sorin · Jean-Pierre Rampal – Suite No. 2 for Flute & Jazz Piano Trio: II. Amoureuse

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s