La vie quotidienne et le sommeil 

thumbnail_Couettes

Le mouvement de la vie quotidienne se poursuit dans le sommeil parce que ce mouvement est empreint de contradiction, de désordre, de discorde. Et pendant le sommeil, par des rêves ou par d’autres moyens, le cerveau s’efforce de mettre de l’ordre dans son propre chaos. Mais si vous maintenez l’ordre pendant la journée, point n’est besoin de le faire pendant le sommeil. Alors le cerveau est reposé, dispos, tranquille, calme.

Mettez fin au problème au moment où il surgit, sans le reporter au lendemain ou même à la minute suivante – mettez-y fin ! Quelqu’un vous a trompé, a dit de vous des méchancetés. Regardez la chose en face, mais n’en prenez pas la charge, ne la portez pas comme un fardeau. Mettez-y fin au moment même où les paroles sont prononcées et non plus tard.

Le désordre est un état de névrose et finit dans le déséquilibre psychique. L’ordre exige que chaque problème soit liquidé dès l’instant où il prend naissance, et par conséquent le mouvement de la journée prend fin avant la nuit.

Jiddu Krishnamurti dans L’impossible question

Une pièce musicale de Chopin – Nocturne op.9 No.2

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s