Les saisons d’être

dans la fleur

Tous les ruisseaux veulent rejoindre la mer

Tous les nuages veulent se fondre aux ruisseaux

L’eau est comme ce temps qui fuit

Portée par le vent de l’impermanence

 

Et malgré cela, nous chérissons les fruits

Que les fleurs ont su nous annoncer

Avant de se faner au travail accompli

La sève est comme cet espace qui fuit

 

Les saisons se succèdent pour réinventer la vie

Il n’y a pas de plus bel été sans le lit du printemps

Et sans l’horizon de l’automne qui s’annonce

L’hiver est de ce vide qui fuit

 

Poursuivez vos rêves, poursuivez vos jeux

Il n’y a rien à défendre, il n’y a rien à nier

Tout est là, avant que le vent ne te détache

Pour te conduire jusqu’à ta mer veilleuse

 

Une chanson de Les Séguin – Les saisons

Les paroles sur http://poete.raoulduguay.net/2005/11/les-saisons.html

COPYRIGHT – DROIT D’AUTEUR 2020 – Daniel Jean – Vous pouvez copier ce texte en indiquant la source dandanjean.wordpress.com, SVP ne pas modifier les textes et le contenu sans approbation, merci.

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s