La vie dans les bois

tree-3822149__340

Seul point le jour auquel nous sommes éveillés.

*

Chaque matin était une invitation joyeuse à égaler en simplicité, je pourrais dire en innocence, la nature elle-même.

*

Pour celui dont la pensée élastique et vigoureuse marche de pair avec le soleil, le jour est un éternel matin.

*

Grâce à mon expérience, j’appris au moins que si l’on avance hardiment dans la direction de ses rêves, et s’efforce de vivre la vie qu’on s’est imaginée, on sera payé de succès inattendus en temps ordinaire.

*

Simplifiez, simplifiez !

*

Un homme est riche en proportion du nombre de choses dont il peut se permettre de se priver.

*

Nos inventions ne sont en général que de jolis jouets, qui détournent notre attention des choses sérieuses.

*

Notre vie se gaspille en détails.

Henry David Thoreau dans Walden ou la vie dans les bois

Une pièce musicale de Beethoven – 6th Symphony – Pastoral

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s