Sa venue

Khalil-Gibran

Jésus n’est pas venu du cœur du Cercle de Lumière pour détruire nos demeures et bâtir sur leurs ruines couvents et monastères, ni pour persuader l’Homme de devenir prêtre ou pasteur.

Mais il est venu exhaler dans les airs de cette terre un esprit aussi fort que nouveau, avec le pouvoir de saper les fondations de toutes les monarchies érigées sur les ossements des Hommes.

Il est venu pour démolir les palais majestueux construits sur les tombes des faibles, et pour effriter les statues élevées sur les cadavres des pauvres.

Jésus n’est pas venu pour apprendre aux Hommes à bâtir des cathédrales colossales et des temples opulents au voisinage d’humbles chaumières et de logis froid et sombres.

Mais il est venu pour faire du cœur de l’Homme un temple, de son âme un autel, et de son esprit un prêtre.

Khalil Gibran dans L’œil du Prophète

Une pièce musicale de Michel Pépé – Magnificat

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s