La saveur de l’instant

ImAGE pirogue

Il y a très peu d’approche pour apprendre à se départir de l’inutile nous permettant de goûter à la saveur de l’instant.

Et sur la liste des inutiles, il n’y a bizarrement pas d’objets, mais plutôt ce qui transcende la volonté de les acquérir, soit:

Ce regard qui impose,

Ce jugement qui dérange,

Ce silence qui attend l’action,

Ce qui contrôle,

Ce qui retient,

Ce qui préserve,

Ce qui alimente l’espoir,

Ce qui maintient les attentes,

Ce qui est spécial,

Ce qui est beau,

Ce qui est grand,

Ce qui est intense,

Ce qui est la seule vérité,

Et ce qui nous détourne l’attention.

L’instant est la mesure de notre existence, et il s’écoule non pas à partir de ce que nous apportons avec nous, mais plutôt avec l’attention, l’attitude et l’accueil que nous avons à son égard.

À ce titre, ce qui arrive à moins d’importance que le regard que pose notre esprit.

Bien que tout passe, les désirs et les peurs sont les récoltes des résistances.

Une chanson de Richard Séguin – Le quotidien

Les paroles sur https://laboiteauxparoles.com/titre/2602/le-quotidien

COPYRIGHT – DROIT D’AUTEUR 2020 – Daniel Jean – Vous pouvez copier ce texte en indiquant la source dandanjean.wordpress.com, SVP ne pas modifier les textes et le contenu sans approbation, merci.

2 réflexions sur “La saveur de l’instant

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s