Manuel de l’anti-sagesse

stress_ball

Je ne suis pas donc je pense

*

Toutes les recommandations dispensées dans ce chapitre se résument en une seule : Ne voyez pas, pensez. Veillez à entretenir une activité mentale incessante et sans relâche. Que jamais au grand jamais votre cerveau ne soit en repos. N’ayez crainte : le contexte contemporain s’avère extrêmement favorable à la constante production de pensées inutiles et parasites. Vous n’aurez donc aucun mal à suivre les instructions de votre ennemi spirituel. De fait, vous les suivez déjà. Tout au plus pouvez-vous pousser plus loin le mode de fonctionnement qui voue est devenu naturel.

*

Bien partir du mauvais pied.

Mal commencé étant à moitié raté, il importe que vous pratiquiez la non-maîtrise des pensées dès l’instant du réveil.

*

Pour penser plus, ressentez moins.

Si toutefois l’appel de la vie s’avérait le plus fort et que, en dépit d’un séjour prolongé dans les limbes débilitantes, vous finissiez par vous levez, n’ayez crainte et passez à l’étape suivante.

*

Pensez que vous voyez, ne voyez pas que vous pensez.

Tout d’abord, demeurez dans la confusion quant au sens donné sur la voie au verbe « penser ». N’oubliez pas que l’illusion prospère dans le flou, l’a-peu-près. Par conséquent m’établissez aucune distinction entre la vision, c’est-à-dire l’utilisation consciente de l’intelligence, et la pensée, soit la production automatique de représentation mentales inutiles. Ne faites aucune différence entre les pensées utiles – celles par lesquelles vous préparez une action, menez une réflexion ou tout simplement procédez aux conceptualisations indispensables à la communication et à l’existence humaine – et les pensées inutiles, lesquelles ne sont que broderies, ajouts et sur-ajouts, rêveries, fantasmes, excitations, ruminations… en un mot, gamberge !

Vous serez ainsi certain de penser que vous voyez et de ne pas voir que vous pensez.

Gilles Farcet dans Manuel de l’anti-sagesse : Traité de l’échec sur la voie spirituelle

Une pièce musicale de Daniel Bélanger L’échec du matériel

Les paroles sur https://genius.com/Daniel-belanger-lechec-du-materiel-lyrics

2 réflexions sur “Manuel de l’anti-sagesse

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s