Noireclaire

AVT_Christian-Bobin_8314

L’amour est une manière violente d’en finir avec la mort et ses raisons.

*

C’est si beau ta façon de revenir du passé, d’enlever une brique au mur du temps et de montrer par l’ouverture un sourire léger. Le sourire est la seule preuve de notre passage sur terre.

*

Lire est une passion lente. S’émerveiller d’un rire gravé dans l’air va plus vite à l’essentiel.

*

Le manque est la lumière donnée à tous.

*

J’épluchais une pomme rouge du jardin quand j’ai soudain compris que la vie ne m’offrirait jamais qu’une suite de problèmes merveilleusement insolubles. Avec cette pensée est entré dans mon cœur l’océan d’une paix profonde.

*

Les yeux appartiennent au ciel, pas la chair.

*

Ce qui s’enfuit du monde c’est la poésie. la poésie n’est pas un genre littéraire, elle est l’expérience spirituelle de la vie, la plus haute densité de précision, l’intuition aveuglante que la vie la plus frêle est une vie sans fin

*

C’est assez beau, cette vie où on ne peut rien faire d’autre qu’échouer, tu ne crois pas?

*

Chaque seconde perdue à regarder sans intention par la fenêtre retarde la fin du monde.

Christian Bobin dans Noireclaire

Une chanson de Francis Cabrel – Les bougies fondues

Les paroles sur https://genius.com/Francis-cabrel-les-bougies-fondues-lyrics

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s