La Bhagavad-Gita

Le 16 juillet 1945 explosait la première bombe nucléaire de l’humanité. L’un de ses concepteurs, R. Oppenheimer, déclara devant ce spectacle terrifiant : « Je deviens la Mort, le Destructeur des mondes ».

Il citait la Bhagavad-Gita, l’un des plus beaux poèmes du monde, et le livre saint de l’hindouisme, qui nous exhorte depuis plus de deux millénaires à lâcher prise sur notre égo pour trouver la paix intérieure.

Entrons ensemble dans ce chef-d’œuvre !

La Bhagavad-Gita : l’essence du Yoga – Les grandes Œuvres – L’ARCHE

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s