Faire un

cropped-image-soleil-arbre.jpg

Lorsque vous ne faites plus qu’un avec la barque, il n’y a plus de problème. Il en va de même pour votre vie quotidienne. Si vous ne vous distinguez pas des conditions de votre vie, vous vous délivrez de l’angoisse. En été, vous vous adaptez à la chaleur et en hiver au froid. Si vous êtes riche, vous menez la vie d’une personne riche; si vous êtes pauvre, vous vivez avec votre pauvreté.

*

Vécue de cette façon, la vie n’est pas un problème. Les animaux possèdent à un degré élevé cette faculté d’adaptation. Les humains l’ont aussi, mais ils sont constamment en conflit avec leur environnement et avec eux-mêmes parce qu’ils s’imaginent qu’ils sont ceci ou cela à cause des idées qu’ils se font sur ce qu’ils devraient être ou sur la façon dont ils devraient vivre. »

*

L’objectif de ce koan est donc de vous apprendre comment ne faire qu’un avec chaque aspect de votre vie.

*

Parce que nous nous abusons nous-mêmes en croyant à la réalité de notre ego, nous vivons inévitablement dans l’aliénation et le conflit. C’est par suite de cette aliénation que nous voyons les forts vaincre les faibles et les faibles préférer l’esclavage à la mort. Pourtant, lorsqu’ils sont délivrés de l’erreur, les êtres humains tendent naturellement à se rapprocher.

Philip Kapleau dans Les trois piliers du zen

Une pièce musicale de Kengyo Yatsuhashi et Nanae Yoshimura Rokudan · Kengyo

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s