La légende du paramouille

parapluie-bleu-pixar

Il aimait dire qu’il ne faut pas se parer de la pluie. La pluie est une bénédiction pour qui a besoin de s’abreuver de vie. Non, pour ne pas être mouillé, il faut avant tout un paramouille. Il brandissait souvent ce bâton central relié à des tiges articulées recouvert d’une petite toile imperméable. Cet instrument permet à toute personne d’éviter de se retrouver à tremper dans ce qu’il ne désire pas.

Dans la vie, quand le temps est couvert et instable, il aimait rappeler qu’il faut cesser de croire que cela n’est pas bon et qu’il faut à tout prix éviter.

Au contraire, il faisait la démonstration qu’il est bon d’accepter la vie telle qu’elle est et de continuer à faire les activités prévues tout en étant un brin prévoyant en prenant soin d’éviter que cela nous affecte directement.

Parfois, il levait les mains au ciel et il disait qu’il n’avait pas le contrôle de la météo et c’était une bonne chose ainsi, car il saurait en abuser. Il affirmait avoir seulement le contrôle sur comment supporter la température et les intempéries. Il finissait son propos en rappelant qu’un paramouille, c’est une bonne façon de s’adapter à ce qui ne dépend pas de nous.

Et si par malheur une personne osait lui dire qu’il ne faisait que jouer avec les mots, il en rajoutait en rappelant que si les mots ne traduisent pas notre pensée, alors entre ce que l’on pense, ce que l’on dit et ce que l’on fait cela devient un vrai bordel. On ne doit pas se parer de la pluie, mais de ses inconvénients.

Vous aurez compris que cette légende est une métaphore sur la résilience, le paramouille est juste une invention d’un esprit qui veut comprendre de quoi nous devons réellement avoir peur.

Une chanson de Daniel Bélanger –  Le Parapluie

Les paroles sur https://genius.com/Daniel-belanger-le-parapluie-lyrics

COPYRIGHT – DROIT D’AUTEUR 2021 – Daniel Jean – Vous pouvez copier ce texte en indiquant la source dandanjean.wordpress.com, SVP ne pas modifier les textes et le contenu sans approbation, merci.

2 réflexions au sujet de « La légende du paramouille »

  1. Ah! Une bien amusante légende. J’ai aimé la lire. Merci à toi.
    Confidence: je suis heureuse d’être restée les huit minute et trente trois secondes de la chansons. Je n’écoute pas trop souvent Daniel Bélanger, mais cela valait amplement quelques minutes d’arrêt.
    Alors merci 2x … 😊

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s