Chamanisme et magie animale

D’une manière plus mystérieuse, ces dieux animaux sont liés à certaines ouvertures intérieures. Lorsqu’ils se révèlent, ils peuvent apporter un sentiment de joie illimité, une profonde béatitude, une véritable expérience extatique comme le confia un angakok inuit à l’explorateur Rasmussen (Mircea Eliade, Le Chamanisme, éd. Payot, p. 87). Ce qui rejoint ma propre expérience. Le contact que j’ai éprouvé avec ces dieux du règne animal était lié à la joie. Il est clair que si l’homme rétablit l’antique pacte oublié avec le règne animal, il entre en contact avec des puissances profondément bienveillantes qui peuvent l’aider et le protéger.

À ce propos, la curieuse initiation du maître soufi Baha al-Din Naqshband est particulièrement éclairante. Encore jeune homme, il rencontra un wali, un ami de Dieu, le Kwaja Azizan, dans les rues de Boukhara. Ce dernier ne lui enseigna pas quelque secret ésotérique, mais il lui demanda de « servir les animaux », de faire ce qu’il pouvait pour les aider, « en se souvenant que ce sont des créatures de Dieu » qui ont « leurs propres prières secrètes ». « Si tu vois des animaux surchargés ou qui souffrent d’une manière ou d’une autre, fais ce que tu peux pour les aider. Soigne leurs plaies s’ils sont blessés. Préoccupe-toi de leur guérison s’ils sont malades. » (Djélal Salik, La voie soufie naqshbandie, éd. Dervy) Il suivit les conseils de son maître à la lettre, et, lorsqu’il voyait un cheval lourdement chargé, il l’aidait en portant une partie de sa charge. Lorsqu’il croisait un animal, il s’arrêtait et le laissait passer le premier. Il soignait les animaux blessés ou malades qu’il trouvait. Cet amour, cette dévotion pour les animaux, était tel que la nuit, il frottait son visage contre le sol à l’endroit où les chevaux avaient laissé l’empreinte de leurs pas. Un jour, en plein été, au milieu du mois d’août, il vit un chien qui regardait fixement le soleil. À cet instant, il fut rempli d’une béatitude extraordinaire et il eut l’idée de demander au chien de prier pour lui. Il s’approcha de l’animal en le saluant. Dans un état d’extase, le chien se jeta à terre et se roula plusieurs fois sur le sol. Dès que l’animal se redressa, Bahan al-Din prononça ce simple mot : « Amin » et retourna voir son maître. Ce dernier comprit immédiatement, avant même qu’il ne prononce une seule parole, qu’il avait compris le sens de cette dévotion pour les animaux. Par le simple fait de les servir, Naqshband devint conscient de quelques secrets divins. Il n’avait pas regardé les animaux comme des êtres inférieurs, mais au contraire, à la manière des chamans, comme des êtres à part entière qui pouvaient nous transmettre un enseignement sans parole.

Un autre grand maître spirituel, Baghavan Shri Ramana Maharshi, avait naturellement une relation privilégiée avec le règne animal. Lorsqu’il vivait dans la forêt, des singes étaient ses compagnons. Il considérait le léopard qui venait boire régulièrement près de la grotte où il habitait, comme un être divin qui avait pris cette forme particulière, et il demandait à ses disciples effrayés de le respecter. Dans la montagne, un serpent avait l’habitude de venir ramper sur sa jambe. Plus tard, lorsqu’il s’installa dans l’ashram que lui avaient construit ses disciples, un écureuil lui tenait compagnie. Il mangeait seulement la nourriture que Ramana lui donnait de sa propre main et pas celle qui était posée sur le rebord de la fenêtre. Avec d’autres écureuils, il construisit un nid juste au-dessus du sofa où reposait le sage. La vache Lakshmi avait elle aussi beaucoup d’importance dans l’ashram. Baghavan dialoguait avec elle et lorsqu’elle fut sérieusement malade, il resta dans l’étable en l’aidant à se libérer comme il l’avait fait pour sa mère. Après sa mort, il lui fit construire une belle tombe à l’intérieur de l’ashram.

Erik Sablé dans Chamanisme et magie animale – Suivi de L’oiseau dans le voyage spirituel de l’âme

Une pièce musicale de Xavier Rudd – Spirit Bird

Les paroles en français sur https://www.lacoccinelle.net/873264-xavier-rudd-spirit-bird.html

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s