De l’effort au non-effort

Quelle différence entre comprendre et réaliser?

« Vous pouvez comprendre ce que vous n’êtes pas, mais non ce que vous êtes, car être échappe à toute préhension, et la compréhension est une préhension.

Être ne peut qu’être réalisé, mais non compris intellectuellement, car l’intellect ne peut appréhender ce qui le transcende.

La compréhension de ce que vous n’êtes pas libère l’esprit des projections qui l’encombrent. Vous vous trouvez alors au seuil de vous-même, libre des objets, mais non encore ancré dans la réalité de l’ultime sujet. Cet ancrage ne peut se faire que dans un parfait abandon, incluant l’abandon du désir d’abandon.

C’est un saisissement.

Pour évoquer cette intégration de la compréhension dans le vécu, Jean Klein utilisait la formulation « living understanding », que l’on pourrait traduire comme « compréhension vécue », ou bien « vivre la compréhension », différenciant ainsi la compréhension intellectuelle de son incorporation dans le cœur et le vécu. »

Jean-Marc Mantel dans La pratique spirituelle : De l’effort au non-effort

Une pièce musicale Concerto pour Hautbois op.9 n°2 – Tomaso Albinoni – Soliste : Laurent Gignoux

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s