Classer les humains ?

Les dernières données sur le génome confirment que chacun de nous est unique. Les différences génétiques s’accroissent avec le temps entre populations éloignées géographiquement car elles accumulent, au hasard, différentes mutations à chaque génération. Cependant, ce processus est si lent que les différences génétiques liées aux origines géographiques sont peu nombreuses dans une espèce aussi jeune que la nôtre. Du fait de la plus grande fréquence des migrations contemporaines, les différences entre populations s’amenuisent.

La génétique permet-elle de classer les humains ?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s