Le joyau

Nous vivons dans un lieu unique dans l’univers. Nous avons envoyé des sondes, nous avons envoyé de grands télescopes parcourir l’univers, et pour l’instant, on en arrive toujours à la conclusion que la vie n’est pas la norme, elle est l’exception. Il est possible que nous puissions trouver d’autres planètes habitacles, mais ce seront toujours des exceptions.  

Il me semble que nous sommes peu conscients de ce privilège d’habiter un tel joyau. Nous vivons sous un mince bouclier très fragile que l’on nomme notre atmosphère, juste là, au-dessus de notre tête, qui nous protège des rayons qui nous seraient fatals. Nous vivons sur une mince couche tout aussi fragile, sous nos pieds, qui est la terre et qui peut se dessécher et rendre toute forme de vie plus difficile.

Vous l’aurez compris, j’ai un grand respect, voire une grande reconnaissance pour la nature. Elle nous offre une qualité de vie matérielle et spirituelle basée sur un équilibre subtil et délicat. Tout observateur venant sur Terre comprendrait rapidement que l’humain est une part de la nature, elle nous inciterait à préserver ce joyau de l’univers en utilisant notre intelligence pour préserver son intégrité et sa diversité. Pour cet observateur, la modernisation n’a de sens que dans le développement de notre nature, de notre humanisation.

Il nous dirait que nous sommes voués à réaliser notre avancée, soit de puiser dans notre singularité rationnelle, et notre conscience collective, afin d’être encore plus responsables et respectueux envers toutes les formes de vie.

Nous sommes rendus à un moment paradoxal de notre vie collective, à la fois angoissant et enthousiasmant. Nous sommes conscients du danger que représente la rupture de l’équilibre qui permet à ce monde d’être viable, et d’autre part, nous savons ce que nous devrions faire, mais nous ne croyons pas à notre capacité d’agir collectivement. Pour l’instant, nous nous accommodons de la gravité.

La vie a commencé sur Terre par le partage. La nature repose sur un principe d’interdépendance. Pour nous en tant qu’habitants sur la Terre qui devons tous à notre façon nous adapter pour vivre la paix et l’amélioration de notre condition, la solidarité est une valeur fondamentale et nécessaire.

En ce sens, le plus grand danger que nous vivons est le déni de réalité. Je n’ai pas peur de ce qui peut nous arriver, du travail à faire, car je considère la lucidité comme porteuse d’avenir.

J’ai toujours trouvé préférable de regarder les difficultés en face, même lorsque cela entraine de la souffrance. Il m’apparait plus facile, lorsque nous regardons l’obstacle bien en face, de trouver des voies de passage pour le surmonter.

Une chanson de Un meilleur endroit | Playing For Change | Chanson Around The World

Les paroles sur https://lyricsofsong.com/lyrics/playing-for-change-a-better-place/

COPYRIGHT – DROIT D’AUTEUR 2022 – Daniel Jean – Vous pouvez copier ce texte en indiquant la source dandanjean.wordpress.com, SVP ne pas modifier les textes et le contenu sans approbation, merci.