Apprivoiser la tendresse

Je crois que la tendresse est un mouvement qui nous entraîne à suivre un chemin bordé de sensations et de sentiments où se trouvent mêlés bienveillance, acceptation, abandon, mais aussi confiance, stimulation, étonnement, découverte.

Pour suivre ce chemin, peut-être faut-il accepter de dépasser des peurs, de sortir des préjugés, d’affronter l’inconnu d’une rencontre.

Peut-être faudra-t-il plus simplement, plus difficilement aussi, accepter d’entrer dans le cycle de la vie. La tendresse est une naissance à soi-même qui nous fait pénétrer dans le ventre émerveillé de l’existence.

*

APPRIVOISEMENT

De sourire en sourire

de silence en silence

de caresse en caresse

de douceur en douceur

De regard en soupir

de violence en attente

de départ en départ

de blessure en blessure

D’attente en erreur

de rejet en recherche

de souvenir en oubli

de plaisir en plaisir

De sanglots en découvertes

de rires en sanglots

de baisers en baisers

de souvenirs en paroles

Nous allons doucement

l’un vers l’autre

*

La tendresse c’est une infinité de signes gratuits, imprévus et nécessaires, parfois vitaux pour celui qui les reçoit. Et parfois le sentiment du manque, et la faim des besoins se réactivent quand nous découvrons que nous n’avons pas suffisamment reçu de tendresse.

Jacques Salomé dans Apprivoiser la tendresse

Une pièce musicale de Vivaldi – Salve Regina – Andreas Scholl

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s