Sans attendre

Il est fascinant de constater que celui qui attend d’avoir les bonnes conditions perd souvent tout ce qui se passe autour de lui. Attendre, c’est définir ce que nous devrions vivre.

Pourtant, la vie est en perpétuel mouvement, en perpétuel changement. Pour qui prend le temps de regarder, il découvrira qu’il suffit parfois de porter son attention sur une petite chose pour donner un autre cours de notre vie. On ne devrait jamais sous-estimer l’effet d’un sourire, d’un imprévu, d’une attention particulière, d’un détour, d’un retard, d’un appel téléphonique ou d’une rencontre inattendue.

Il n’est pas tout à fait juste de croire que les événements éprouvants dans une vie comme les pertes, les coups du sort ou la maladie sont ceux qui sont les plus déterminants.

Toute expérience, toute aventure quotidienne, tout événement en soi ne devrait pas être perçu comme entièrement positif ou négatif. C’est le sens et le pouvoir sur notre vie que nous lui accordons qui feront la différence. La personne résiliente y verrait avant tout des changements qui nous font vivre une autre dimension de notre condition humaine. Elle tient pour acquis que la vie peut changer à tout instant.

Attendre, c’est laisser passer des conditions de changements pour pouvoir saisir ce que nous devrions vivre. Il ne faut pas confondre avec la patience, la persévérance qui nous permet de poursuivre un idéal tout en nous appuyant sur le présent.

Sur le chemin de nos vies, il y a des voies dégagées, il y a des voies avec des aspérités importantes, il y a des passages étroits, il y a des intempéries. Il est bon de ralentir parfois, de porter attention, d’assumer les petits cahots tout comme les segments de notre chemin où la voie est pleinement dégagée. Il ne sert à rien d’attendre que le constructeur des chemins revienne réparer ce que le temps a détérioré, on définit la voie royale avant tout par celui qui l’a emprunté.

Une chanson de U2 – Where The Streets Have No Name

Les paroles sur https://www.lacoccinelle.net/260907-u2-where-the-streets-have-no-name.html

COPYRIGHT – DROIT D’AUTEUR 2022 – Daniel Jean – Vous pouvez copier ce texte en indiquant la source dandanjean.wordpress.com, SVP ne pas modifier les textes et le contenu sans approbation, merci.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s