Le code du Yi King

Jean-Louis Brun étudie le « Livre des changements » chinois (le Yi King ou Yi Jing) depuis de nombreuses années et a tenté de percer son mystère. En effet, depuis vingt-quatre siècles, ce livre, composé de soixante-quatre hexagrammes, apparaît comme un « dictionnaire en désordre ». Personne n’est parvenu jusqu’à présent à déchiffrer son ordonnancement.

Grâce à une propriété mathématique que l’auteur a découverte, une explication cohérente, simple, nous est donnée et les huit trigrammes que sont : TERRE, CIEL, MONTAGNE, LAC, EAU, FEU, VENT-BOIS et FOUDRE forment non seulement un rouage logique pour comprendre ce livre, mais encore lève le voile sur un scénario initiatique qui englobe plus de quinze mythes, légendes, prophéties, rituels qui se répartissent sur les cinq continents et s’étalent sur quarante-et-un siècles.

2 réflexions au sujet de « Le code du Yi King »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s