Coexister 2

Temple à Delhi, en Inde

Afin de mieux comprendre les personnes adhérentes aux principales grandes religions au regard du nombre d’adeptes dans le monde, j’ai pensé offrir ces quelques repères permettant de mieux se respecter mutuellement lorsque l’on doit vivre ensemble, en ayant une pensée particulière pour les personnes qui travaillent pour les services de proximité. Cette série de 10 se déclinera en prenant en compte la ligne de temps de la religion la plus récente à la plus ancienne.

Aujourd’hui, j’aborde le Bahaïsme aussi connu sous le nom de foi bahá’íe, fondée par le Persan Mīrzā Ḥusayn — ʿAlī Nūrī en 1863 regroupant actuellement plus de 6 millions de pratiquants.

Écrits sacrés

Écrits du Bàb, de Bahà’u’llah et d’Abdu’l-Bahà.

Repères et conception du monde

Le pratiquant proclame l’unité spirituelle de l’humanité et se considère comme adhérant à une religion mondiale indépendante. Il croit en un Dieu unique et éternel, créateur de toutes choses. Il pense que Dieu est intemporel et n’a ni commencement ni fin. Le paradis et l’enfer sont décrits comme des états spirituels de proximité ou de distance à Dieu, et non comme des endroits de récompense ou de punition après la mort. Croyance en la paix universelle par une approche de non-violence. La vérité religieuse n’est pas absolue, mais relative.

Pratiques religieuses

À travers la reconnaissance et l’obéissance, le service aux autres êtres humains, la prière et la pratique spirituelle régulière, les baha’is croient que l’âme devient plus proche de Dieu. Les pratiquants se réunissent le dimanche et en semaine pour la lecture et la méditation sur la littérature baha’ie. Il n’y a ni baptême, ni sainte cène, mais 19 jours de jeûne par an.

Fêtes et saisons

Les Baha’is veulent inaugurer un nouveau calendrier avec une année de 19 mois de 19 jours chacun, la période supplémentaire du 26 février au 1er mars étant réservée pour le repos et la méditation en lien avec les nombres reconnus sacrés soient le 9 et le 19. Ils fêtent l’an nouveau le 21 mars. Ce jour fait partie des neuf fêtes annuelles : 21 et 29 avril, 2, 23 et 29 mai, 9 juillet, 20 octobre et 12 novembre. Elles commémorent des événements de l’histoire baha’ie.

https://www.calendrier-des-religions.ch/fetes.php

Égalité des droits

Les écrits mettent l’accent sur l’égalité essentielle des êtres humains, et sur l’abolition des injustices. L’humanité est vue comme unique, bien que très variée : la diversité des ethnies et des cultures est digne d’appréciation et de tolérance.

Rapport avec la nourriture

Une nourriture équilibrée pour le corps et l’esprit est recommandée. Pas de prescription spécifique, hormis l’abstention de consommer, des stupéfiants, drogues et alcools (sauf en cas de prescription médicale). Période de jeûne : du lever au coucher du soleil, durant 19 jours, précédant le Nouvel An. Sont dispensés : les enfants, les femmes enceintes ou qui allaitent, les malades et les voyageurs. Le jeûne, symbolisant le détachement du monde physique, est de nature essentiellement spirituelle et constitue une période de méditation et renouveau intérieur.

Conception de la maladie et de la souffrance

Il est recommandé de recourir aux soins médicaux en cas de maladie. La prière et la méditation sont recommandées. Les greffes d’organes et les transfusions sanguines sont admises.

La naissance et la mort : signification et rites

Pas de rite à la naissance. L’enfant est élevé dans le respect de principes éthiques et moraux.

Par suite du décès, une prière spéciale est récitée avant l’inhumation. La crémation est non autorisée. L’enterrement doit avoir lieu à moins d’une heure de distance avec les limites de la localité où le décès a eu lieu. Le corps doit avoir été soigneusement lavé, recouvert d’un linceul blanc en soie ou coton. L’embaumement est interdit et le cercueil doit être en bois dur ou en matière minérale.

Rites du passage de vie à trépas

Le pratiquant doit regarder la mort en face, bien la préparer et surtout ne pas craindre cette transition vers les mondes de l’esprit. La prière pour les morts accompagne le mourant.

Rites des funérailles

Enterrement.

Autopsie et prélèvements d’organes

Ne posent pas de problème.

Une pièce musicale de Ali Youssefi – UNITE

Les paroles sur https://www.musixmatch.com/fr/paroles/Ali-Youssefi-2/Unite

COPYRIGHT – DROIT D’AUTEUR 2022 – Daniel Jean – Vous pouvez copier ce texte en indiquant la source dandanjean.wordpress.com, SVP ne pas modifier les textes et le contenu sans approbation, merci.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s