Archives du tag ‘connecté

Se connecter à la Vie   Leave a comment

Il fut une époque où je ne pouvais pas profiter de tout ce qui était à ma portée. Je pouvais bien aller dans une boutique et trouver une veste vraiment belle, souvent elle tombait mal sur moi et elle n’était pas tout à fait à ma taille. Combien de fois cela nous arrive-t-il de nous promener dans un magasin et de ne pas trouver ce qui correspond à notre besoin? Trop grand, trop petit, uniquement droitier, uniquement d’une telle couleur, ou trop cher. Trop de choix pour moi et pas assez de pertinence.

Pour sortir de ces freins issus d’une représentation du monde axée sur la mode et l’éphémère, j’ai complètement changé de vie. Je me suis joint à un groupe qui représentait une belle alternative à cette vision du monde ou tout est là, mais dans les faits, peu accessible. Les membres de ce groupe partagent la même philosophie de vie, le même type d’habit, la même couleur, les mêmes objets de base à posséder et nous vivons au même endroit. Tout était plus simple, et plus lumineux…. Mais, j’ai ressenti au bout d’un certain temps que la joie éphémère, vous savez cette joie qui est sécurisante, mais qui ne provient pas d’une source de créativité. Tout étant normé, de la pensée aux gestes, il n’y avait pas assez de choix pour moi et la pertinence trop restrictive.

Puis, je me suis terré dans une maison. J’ai créé un avatar et je me suis connecté sur les réseaux sociaux. Ultimement, je n’avais plus besoin de m’habiller, je suis seul et sans caméra. Je projette l’image qui me plaît ou celle qui plaira. Tout ce à quoi je peux ouvrir avec mon ordinateur m’est accessible, je peux en user, selon la police de mon choix, la brillance ou le contraste désiré. J’ai enfin découvert la vraie liberté, et je suis…..

Est-ce que ce texte vous a intrigué? Moi, si.

J’ai découvert ce fragment de texte sur le web il y a quelque semaine, et j’ai entrepris le projet de chercher à comprendre pourquoi cet internaute a cessé de produire. J’ai été dans le dark et dans les réseaux sociaux et au bout d’un certain temps, j’ai découvert qu’il a été déconnecté par son fournisseur sans avertissement en raison de factures non payé.

Ainsi, le cycle se poursuit, il s’est déconnecté du monde de la consommation, et il s’est reconnecté à un groupe restreint, puis il s’en est déconnecté. Il s’est branché sur le Web et il vient de disparaître sous le joug du monde de la consommation.

Seuls, face au monde, nos choix peuvent nous rapprocher ou nous isoler. Ultimement, qu’est-ce qui fait la différence, ce n’est pas ce que nous avons réussi à posséder, mais l’interaction ouverte et consciente qui nous a gardés connectés à la Vie.

Une chanson de Fred Pellerin – C’est combien 

COPYRIGHT – DROIT D’AUTEUR – Daniel Jean – Si vous voulez copier ce texte merci d’indiquer la source dandanjean.wordpress.com, ne pas couper ou modifier les textes et le contenu merci

 

Publié 23 août 2017 par dandanjean dans Contes, Textes de mon cru

Tag(s) associé(s) : , , , , , , ,

Je voudrais voir la mer   Leave a comment

ImAGE plage

La présence définit autrement un espace.

Par exemple, si nous allons seul voir un beau paysage, notamment en regardant la mer les deux pieds dans l’eau, nous allons vivre un bel instant et apprécier la nature dans toute sa splendeur avec le ressac des vagues sur nous. Le paysage nous touche, nous nous y joignons et les vagues se rendent jusqu’au pied.

Par contre, si nous retournons au même endroit avec une personne qui nous est chère, présente à soi, tout change. Nous allons regarder à deux la mer, les pieds dans le sable, et même si aucune parole n’est échangée, et qu’aucun commentaire ne s’élève, nous allons nous sentir ouvrir un nouvel espace, car la mer va devenir cette troisième présence qui va se joindre à nos pieds.

La présence définit autrement un espace et tend à établir un contact, parfois, de l’un à soi, et d’autres fois, de nous à l’un. Il n’y a ultimement que présence, mais cela c’est une autre histoire.

D’ici là, regardons la mer.

Une chanson de Michel Rivard interprétée avec Sylvie Tremblay,  Daniel Bélanger, Richard Séguin, Paul Piché et Laurence Jalbert – Je voudrais voir la mer 

COPYRIGHT – DROIT D’AUTEUR – Daniel Jean – Si vous voulez copier ce texte merci d’indiquer la source dandanjean.wordpress.com, ne pas couper ou modifier les textes et le contenu merci

Publié 12 août 2017 par dandanjean dans Textes de mon cru

Tag(s) associé(s) : , , , , , , ,

L’amour et la joie céleste   Leave a comment

ImAGE univrs

J’ai longtemps cru que l’amour était comme une étoile insaisissable, assez visible pour attirer le regard et susciter le désir, pouvant même créer des effets immenses comme la marée, mais trop loin pour l’attraper.

Les corps célestes bougeant tout le temps, il n’y a pas de distance stable qui tienne.

Et c’est pourtant faux.

J’ai vu l’amour, je l’ai désiré, et j’ai voulu le suivre, mais sans le prendre. Puis, une voie s’est ouverte à moi. Je suis descendu si profondément en moi-même, pour sentir cette connexion mystérieuse et envoutante, et nous sommes depuis reliés.

Depuis, je sais que l’amour est saisissable pour celui qui refuse de prendre, et qui laisse la force d’attraction agir de son énergie unificatrice afin que les corps dansent et s’enlacent d’une joie céleste.

Une chanson avec Lara Fabian et Rick Allison- Tu es mon autre

COPYRIGHT – DROIT D’AUTEUR – Daniel Jean – Si vous voulez copier ce texte merci d’indiquer la source dandanjean.wordpress.com, ne pas couper ou modifier les textes et le contenu merci

Publié 4 juin 2017 par dandanjean dans Textes de mon cru

Tag(s) associé(s) : , , , ,

Un éveil sans réalité duelle   Leave a comment

matin

Dormir, quel doux bonheur. C’est la récolte de la paix.

Bien que tout sommeil soit accompagné d’un désir d’éveil, il arrive parfois que cela n’arrive pas comme prévu.

Il est 2 heures 22 du matin, et c’est l’éveil.

Bien que ce n’est pas le temps, je m’élève et je sors du lit, je sors de la pièce et je commence un drôle de périple. Aucun mur n’est infranchissable.

D’un sommeil profond, je me retrouve soudain au milieu d’un endroit sans repères. Des amants dans une pièce à côté sont en train de tenter de bien se positionner au regard de leur sentiment amoureux. Toutefois, cela n’affecte pas, tout est calme et tellement plus profond et lumineux. Il n’y a plus de temps qui tienne.

Je rejoins enfin l’âme sœur, sereinement, naturellement et sans besoin d’artifice. Complices en silence, nous vivons et retournons à soi, dans cette pièce où l’éveil n’est pas de l’insomnie, mais une présence d’esprit. Sans bouger, sans se toucher, l’amour véritable touche les cœurs.

S’éveiller, quelle belle vie. C’est être réuni pleinement. Depuis, c’est le jour sans la  réalité duelle.

Une chanson des Beatles interprétée par Rufus Wainwright – Across The Universe

COPYRIGHT – DROIT D’AUTEUR – Daniel Jean – Si vous voulez copier ce texte merci d’indiquer la source dandanjean.wordpress.com, ne pas couper ou modifier les textes et le contenu merci

Publié 16 avril 2017 par dandanjean dans Textes de mon cru

Tag(s) associé(s) : , , , , , , ,

Comme un lever d’amour   2 comments

Mosaique

Je te souhaite d’aimer quelqu’un

Comme on aime la vie

Simplement

Parce que la personne est là

Que ton cœur vibre en sa présence

Sans rien en échange

Même pas la vie

Car aimer plus ou moins

Ne donne pas plus de vie

Mais juste un sens

Partager ensemble

Au lieu de prendre

juste se déposséder.

Je te souhaite d’aimer quelqu’un

Sans en avoir une obsession

Sans angoisse

Jalousie,

peur

ou

attentes projetées

juste deux cœurs qui se touchent

et qui sont connectés

bercés d’une simple synchronicité

au rythme de la passion

d’être ensemble

et de vivre des silences partagés

avec autant d’intensité

que des étreintes

ou se communique l’amour

et de découvrir la paix

que nous ressentons

lorsque nous cessons de chercher l’autre

car nous vivons dorénavant une réelle rencontre

comme deux présences sans moi

comme une présence en Soi

du ventre au coeur

Je te souhaite d’aimer quelqu’un

ce matin

Comme un lever d’amour sur ta vie

Une chanson de Bryan Adams avec Rod Stewart et Sting – All For Love

COPYRIGHT – DROIT D’AUTEUR – Daniel Jean – Si vous voulez copier ce texte merci d’indiquer la source dandanjean.wordpress.com, ne pas couper ou modifier les textes et le contenu merci

Publié 15 mars 2017 par dandanjean dans Textes de mon cru

Tag(s) associé(s) : , , , , ,

Nourrir l’intelligence du cœur   1 comment

Coeur armure

Nous vivons dans un monde où le faire est un gage de réussite et l’être récupéré soit dans une formule d’adoration ou de rejet. Nous avons souvent tendance à nous laisser emporter par la ligne médiatique ambiante oubliant ainsi que les mots ont un effet parfois contaminant sur notre vie, notre représentation du monde et ultimement nos choix.

L’intelligence du cœur est pourtant bien réelle et peut nous inspirer dans nos choix. L’Institut HeartMath mène d’importantes recherches sur les fonctions du cœur. La recherche fondamentale à cet Institut démontre que les informations relatives à l’état émotionnel d’une personne sont communiquées dans tout le corps par le champ électromagnétique du cœur composé de dizaines de milliers de neurones. Ils sont à ce jour en mesure d’affirmer que le cœur est beaucoup plus qu’un mécanisme complexe servant à la circulation sanguine. Les chercheurs ont pu déceler une interaction entre le cœur et le cerveau, ainsi qu’entre les émotions et les battements cardiaques et formuler l’hypothèse que le cœur aurait une influence sur l’intuition.

Utiliser l’intelligence du cœur nous amène à utiliser les concepts, la pensée, avec une dimension de senti. C’est ainsi que nous pouvons nous émerveiller devant une prose séduisante ou des mots d’une sensibilité intelligente.

Apprendre à communiquer en utilisant l’intelligence du cœur facilite le partage. C’est faire le choix de développer ses capacités à utiliser les émotions et de les canaliser par le support de l’esprit afin de mieux se connecter à la réalité présente. Ne pas être uniquement cérébrale ou uniquement ballotté par les émotions, ne pas nier, ne pas être en représentation, mais assumer ce que nous vivons, tout en ayant une attitude juste au regard de nos pensées et de nos émotions.

Nous possédons à ce jour des preuves scientifiques que le cœur nous envoie des signaux afin de nous aider à gérer notre vie, et que les termes connecté ou interdépendance entre les humains puisent une partie de l’explication de ce phénomène lié à ces signaux. L’art et la créativité sont de bonnes façon d’alimenter l’intelligence du cœur.

Avez-vous pensé à nourrir votre intelligence du cœur?

Ariane Moffatt et Salomé Leclerc reprennent La fin de l’homme de Daniel Bélanger

COPYRIGHT – DROIT D’AUTEUR – Daniel Jean – Si vous voulez copier ce texte merci d’indiquer la source dandanjean.wordpress.com, ne pas couper ou modifier les textes et le contenu merci

%d blogueurs aiment cette page :