Les « décroissants » : consommer moins pour vivre mieux ?

Les sociologues les appellent les « décroissants », en France ils sont de plus en plus nombreux à refuser de consommer toujours plus. Ils refusent la spirale de la société de consommation. Quand le reste de la population ne songe qu’à augmenter son pouvoir d’achat, les décroissants préfèrent travailler moins, gagner moins et dépenser moins. Il ne s’agit pas de jeter tout ce qu’ils possèdent, mais de diminuer progressivement leur consommation en adoptant une vie économe, basée sur le système D. Tout un programme qui séduit de plus en plus les Français. Impossible de connaître le nombre de « décroissants » en France, mais c’est une tendance réelle, une stratégie d’adaptation à la crise de moins en moins marginale. Les « décroissants » ne sont pas des radins, mais des écolos qui privilégient le système D. Concrètement, ils économisent l’énergie, l’eau, l’électricité et l’essence, limitent leurs déchets, ils se déplacent le moins possible en voiture ou en avion, boycottent les grandes surfaces, mangent des aliments bios produits localement pour limiter le transport et les emballages. Alors, qui sont ces « décroissants »? Quelles sont leurs solutions pour acheter de moins en moins, pour limiter leurs déchets ou encore éviter la voiture ? Rencontre avec ces consommateurs qui ont décidé de changer de mode de vie.