Faire naître

Nous avons le grand privilège de vivre sur cette Terre. Il me semble important de se le remémorer. J’aime à penser que ce serait réducteur de penser que nous sommes seuls dans cet univers et ici uniquement par hasard.

Au cours de notre vie nous avons eu, et nous l’aurons encore, l’occasion magnifique de faire naître des êtres, des fleurs, des récits, des relations, des aventures, des objets et des créations que nous partagerons minimalement au sein de cet univers qui est en train de faire naître des milliards d’étoiles, et que nous soupçonnons qu’une partie d’entre elles peuvent comporter des mondes habités.

J’aime me rappeler que ce que je fais naître dans ma vie n’est pas le fruit du hasard, mais le résultat d’une passion, d’un intérêt, d’un talent, souvent d’un amour partagé. On oublie souvent que tout est interrelié et ce qui est l’aboutissement pour l’un et la naissance de l’autre.

Quelle que soit l’échelle de comparaison, celle d’une étoile lointaine ou d’un humain de notre environnement, ce qui est vécu n’est pas le fruit du hasard. J’y perçois un phénomène d’interdépendance conditionnée faisant en sorte que la danse de notre vie nous fait tourner, un peu à l’image de ces étoiles dans le ciel, sur un rythme d’attraction, où les corps se rapprochent puis s’éloignent en fonction des énergies en partage. Ce qui importe, c’est de faire le choix de s’inspirer de notre propre nature pour y faire émerger le sens qui nous permettra de nous réaliser.

Une chanson de David Bowie interprétée par Chris Hadfield – Space Oddity

Les paroles en français sur https://www.lacoccinelle.net/250739-david-bowie-space-oddity.html

COPYRIGHT – DROIT D’AUTEUR 2023 – Daniel Jean – Vous pouvez copier ce texte en indiquant la source dandanjean.wordpress.com, SVP ne pas modifier les textes et le contenu sans approbation, merci.