Réconcilier

tapis-de-souris-bouddhiste-tibet

Nous sommes rendus à une étape de notre évolution ou le clivage entre la pensée scientifique et la pensée spirituelle n’a plus sa place. Pour la personne qui désire vraiment se développer, franchir des frontières, aller au cœur de sa nature propre, il se doit d’aller là où l’improbable, les peurs et les dogmes nous empêchent de voir.

 La démarche scientifique et la démarche spirituelle peuvent nous permettre de réconcilier l’homme à la nature. Nous avons en nous la capacité d’analyser, de scruter, de savoir mettre en perspective. Nous avons aussi en nous une force d’introspection, une capacité de contempler, d’admirer les merveilles de ce monde et de connaître la grâce de l’émerveillement.

Combien de temps un humain peut-il marcher avant de se rendre compte que ses deux pieds sont différents? Combien de temps un humain peut-il observer ce qui l’entoure avant de se rendre compte qu’il a deux yeux qui regardent de points de vue différents?

Se réconcilier, c’est accepter la pluralité de nos démarches, de continuer à essayer de comprendre l’atome ou l’univers, tout en explorant le sens qui s’inscrit en soi.

Le monde court à sa perte en ce moment justement en raison d’une vision trop étroite.  Le développement économique sans vision collective. L’exploitation de la terre sans vision durable. Le développement de stratégie de ressources humaines sans prise en compte de notre part qui est sacrée et singulière.

Refuser de s’ouvrir à la pluralité de la réalité c’est faire le choix de s’enfermer. Nous devons explorer de nouvelles avenues et tenter de réconcilier les opposées, car sinon, nous risquons de devenir fous puis de disparaître.

Une chansons de Peia – Ciamara ní Mi

COPYRIGHT – DROIT D’AUTEUR 2019 – Daniel Jean – Vous pouvez copier ce texte en indiquant la source dandanjean.wordpress.com, SVP ne pas modifier les textes et le contenu sans approbation, merci.

Unifié

cropped-image-unique

En regardant les étoiles dans le ciel ce soir, il y a une énergie qui nous transcende. Il y a tant de points lumineux, autant de monde, autant de modèles différents de vie. Et pourtant, ce grand Tout donne l’impression qu’il y a un dénominateur commun, un fil conduction.

Considérez les humains avec qui vous vivez. C’est tout comme ces étoiles, on constate la diversité, des modèles de vie et de croyances différents. Et pourtant, il existe un dénominateur commun à tous ces humains.

Lorsque nous prenons connaissance de ce dénominateur commun, notre rapport avec le monde, avec l’univers, change. Nous n’essayons plus d’exploiter sans considération, car nous savoir qu’un tel comportement devient comparable à de l’automutilation.

Lorsque nous prenons connaissance de ce dénominateur commun, l’équité, dans nos rapports humains avec l’autre ou avec notre conjoint, s’impose par elle-même, et en toute liberté toute notion de couples opposés s’efface.

Une chanson de Matt Corby – Brother

Les paroles en français sur https://www.lacoccinelle.net/663864.html

COPYRIGHT – DROIT D’AUTEUR 2018 – Daniel Jean – Vous pouvez copier ce texte en indiquant la source dandanjean.wordpress.com, SVP ne pas modifier les textes et le contenu sans approbation, merci.