Je et nous en somme, sans vouloir se soustraire   Leave a comment

ImAGE Ballon

La grâce et la joie de vivre nous remplissent et nous transcendent lorsque nous entrons dans la  vie consciente. Alors, nous cessons d’observer, nous cessons de prendre tant de temps pour  s’écouter soi-même.

 La grâce et la joie de vivre ne s’invitent pas, elles sont une réponse à notre capacité d’accueil.

La présence à la vie nous fait réaliser que nous avons joué à un jeu qui s’alimentait d’une souffrance, le jeu de la solitude.  Bien que parfois amusant, c’est un jeu qui alimente notre propre bêtise, celle issue d’une représentation ou être seul rend triste,  puis qu’être réellement seul est possible.  Le jeu de la solitude ne répond qu’à l’écho de notre absence à la vie.

La grâce et la joie de vivre est interdépendance, entre vous et moi, entre nos devenirs possibles  et nos origines impossibles à diviser. Je et nous en somme sans vouloir se soustraire.

Une chanson de The Cranberries – You and Me

 

COPYRIGHT – DROIT D’AUTEUR – Daniel Jean – Si vous voulez copier ce texte merci d’indiquer la source dandanjean.wordpress.com, ne pas couper ou modifier les textes et le contenu merci

Publié 17 mai 2016 par dandanjean dans Textes de mon cru

Tag(s) associé(s) : , , , , , , , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :